Une grande transhumance a été organisée ce samedi 8 octobre pour entretenir les landes de la vallée de la Gartempe et sensibiliser le public à l’écopâturage.

1 berger, 96 brebis, et un parcours de 5 kilomètres autour de Châteauponsac menant à une lande limousine : cette grande transhumance attire aujourd’hui l’attention, mais dans l’histoire régionale, elle n’a rien d’original. La lande est en effet un milieu typique du Limousin qui a peu à peu perdu du terrain.

Sarah Cocquerez, chargée de mission au Conservatoire des espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine, explique : "Avant, c’était un paysage très banal qui recouvrait plus de 30% du Limousin. Aujourd’hui, c’est un paysage relictuel (qui survit dans un milieu restreint NDLR) : toute la biodiversité qui se plaisait sur ce milieu-là a disparu avec lui."

Équilibre

L’objectif de cette initiative est de faire revivre une tradition et de sensibiliser les suiveurs. De leur côté, les brebis ont pu se régaler de callune, ronces et bourdaine, rétablissant à leur niveau un équilibre indispensable aux 500 hectares de landes limousines gérés par le Conservatoire des espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine.

Cette manifestation pourrait bientôt se renouveler : il y a beaucoup d’autres territoires à préserver autour des rives de la Gartempe.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité