Cet article date de plus de 4 ans

Désormais les homosexuels peuvent eux aussi donner leur sang, mais sous certaines conditions

Depuis le 11 juillet 2016 les homosexuels de sexe masculin sont autorisés à faire un don du sang. Cette mesure était l'une des promesses faites par François Hollande. Mais cette autorisation se fait sous certaines conditions. 
Depuis le 11 juillet 2016 les homosexuels peuvent donner leur sang sous certaines conditions. Lieu : Limoges (87) Intervenants : Docteur Michel Jeanne (directeur adjoint de l'etablissement français de don du sang aquitaine-limousin), Sandrine David (coordinatrice association Aides Limousin), Virginie Combe (vice-présidente SOS homophobie) ©France 3 Limousin
Dons de sang, de plasma et de plaquettes sont désormais ouverts à un nouveau public : les hommes homosexuels. La mesure portée par Marisol Tourraine, la ministre de la santé, a été officialisée ce dimanche 10 juillet 2016 par un décret après plusieurs mois de négociations.

Une autorisation qui se fait toutefois sous certaines conditions. Pour le don du sang, l'abstinence sexuelle avec un autre homme doit être de 12 mois.
L'homme peut aussi faire un don de plasma, à condition qu'il n'ait eu de rapports sexuels qu'avec un seul et même partenaire au cours des 4 derniers mois. Sinon, il doit attendre 16 semaines.

Des restrictions qui pondèrent la satisfaction des associations de défense des droits des personnes homosexuelles.

Selon l'Etablissement Français de Sang 20 000 dons supplémentaires chaque année pourraient être reccuieillis grâce à ce nouveau décret. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société solidarité