Cet article date de plus de 4 ans

Fin des travaux de maintenance au barrage du Mazeaud

Le plan d'eau du Mazeaud, à St Léger-la-Montagne en Haute-Vienne, a été complètement vidé pour permettre les travaux de consolidation de l'édifice, qui sont sur le point de s'achever. Le barrage permet d'alimenter en eau potable une grande partie de la ville de Limoges.

Le plan d'eau du Mazeaud, à St Léger-la-Montagne en Haute-Vienne, a été complètement vidé pour permettre les travaux de consolidation de l'édifice, qui sont sur le point de s'achever. Le barrage permet d'alimenter en eau potable une grande partie de la ville de Limoges. Intervenants : François Jadelot, chef de chantier - Marie Crouzoulon, directrice de l'eau à la ville de Limoges - Rémy Viroulaud, adjoint au maire chargé de l'eau. Equipe : Franck Petit, Delphine Roussel, Marion Haranger ©France 3
Ce fut un chantier au long cours.
Avant d'entamer les travaux, il a fallu vider entièrement le lac de 40 hectares, ce qui n'avait jamais été fait depuis la création du barrage il y a 35 ans. L'abaissement du niveau de l'eau, démarré en décembre 2015, a pris au total 7 mois.

Début juillet 2016, les travaux de consolidation ont pu démarrer. L'édifice, construit en 1979, présentait de nombreuses micro-fissures qui ont été comblées.
Les cinq voutes en béton de l'ouvrage - haut de 32 m - ont également été remises en état.
Coût du chantier : 800 000 euros.

Pendant toute la durée de la vidange, des pompes ont été installées dans la Vienne pour pouvoir continuer à alimenter en eau potable la ville de Limoges.
La remise en eau commencera début octobre. Le plan d'eau devrait mettre un an à se remplir, en fonction de la pluviométrie. 

Des visites du chantier seront organisées lors des Journées du patrimoine, les 17 et 18 septembre prochains.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société environnement consommation économie