Haute-Vienne : une cellule face à la crise économique

Pendant que l'épidémie de Covid progresse, l'économie ralentit. Le secteur des transporteurs de voyageurs est l'un des plus touchés. Pour venir en aide aux entreprises, la CCI de Haute-Vienne vient de mettre en place une cellule de crise.
La plupart des cars et autobus sont à l'arrêt depuis des mois.
La plupart des cars et autobus sont à l'arrêt depuis des mois. © France 3 Limousin
L’image est saisissante : dans ce dépôt d’un transporteur de voyageurs, une lignée interminable de cars.
Certains sont garés depuis maintenant plus de 6 mois.

Pratiquement 90% de notre activité est arrêtée. Nous avons encore quelques sportifs à transporter, mais c’est tout.

Jacques Massy, transporteur à Couzeix


La rentrée de septembre et un léger regain d’activité avaient redonné espoir au secteur. Mais le rebond de l’épidémie et le couvre-feu instauré depuis la semaine dernière en Haute-Vienne ont douché les espoirs de reprise.

Chez cet autre transporteur haut-viennois, seuls les bus scolaires prennent encore la route et permettent à l’entreprise de survivre. Car depuis mars, les déplacements touristiques sont au point mort.

En 3 jours, 6 mois de devis ont été annulés.

Ludovic Villessot, transporteur à Saint-Yrieix-la-Perche



Aujourd’hui, les autocaristes sont pessimistes pour l’avenir de leur secteur. Ils ne pensent pas retrouver une activité normale avant plusieurs années.
 
SECTEUR AUTOCARISTES EN DIFFICULTÉ
 

Cellule de crise à la CCI

Face à cette situation et l’instauration du couvre-feu départemental, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Limoges et de la Haute-Vienne vient d’activer ce lundi 26 octobre 2020, une cellule de crise dédiée à la crise sanitaire.
Joignable par téléphone ou par mail, cette cellule a pour but de répondre aux questions et aux demandes d’aide des chefs d’entreprise du 87.
Elle permet d’obtenir des rendez-vous à la CCI de Limoges.
Deux collaborateurs de la CCI peuvent également se rendre sur le terrain à la demande des chefs d’entreprise.

Pour savoir quelles aides, quels dispositifs gouvernementaux existent, la CCI est en lien avec la Préfecture de la Haute-Vienne afin de réactualiser ses données au jour le jour.
Elle restera activée « le temps nécessaire » selon le président de la CCI.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
crise économique économie covid-19 santé société transports