• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Haute-Vienne : le vélodrome Raymond Poulidor se pare d'un dôme gonflable

Le vélodrome pourra accueillir 1500 spectateurs. / © Franck Petit - France 3 Limousin
Le vélodrome pourra accueillir 1500 spectateurs. / © Franck Petit - France 3 Limousin

L'enceinte sportive qui porte le nom du célèbre cycliste limousin est recouverte d'une structure gonflable, vendredi 22 mars 2019. La toile plastifiée permettra aux athlètes de courir toute l'année, quelque soit la météo, à Bonnac-la-Côte.

Par Ariane Pollaert

C'est l'image du jour à Bonnac-la-Côte, en Haute-Vienne. Une immense toile colorée qui prend du volume, minute par minute, au dessus du vélodrome de béton.
 

Cette couverture plastifiée englobera l'enceinte sportive Raymond Poulidor. A partir du 22 mars 2019, les coureurs et les coureuses pourront donc pratiquer leur sport, même en temps de pluie.
 

Une couverture économique

L'innovation repose sur "une double toile tendue et maintenue sous pression d'air", sur le modèle d'une mongolfière. Limoges Métropole, propriétaire de l'équipement souligne que ce toit plastifié permet de laisser passer la lumière naturelle.
 
La structure gonflable est tendue par la force de l'air soufflé. Donc pas besoin de poteau ou de mur à l'intérieur du vélodrome.
La structure gonflable est tendue par la force de l'air soufflé. Donc pas besoin de poteau ou de mur à l'intérieur du vélodrome.

Le coût de fonctionnement par an est estimé à un peu plus de 50.000 euros, notamment pour alimenter la soufflerie du dôme.

Mais Limoges Métropole assure que l'opération est économiquement intéressante.
 

Le dôme gonflable coûte forcément moins cher qu'une structure en dur. Cet équipement sera trois à quatre fois moins onéreux. (Représentante de Limoges Métropole)


La première phase du chantier de ce vélodrome de compétition a débuté en 2014. La construction, d'un total de 5 millions d'euros, a été financée aux deux tiers par Limoges Métropole, mais aussi par les collectivités territoriales, l'Etat et l'Union européenne.

Alors que la structure était encore à nue, France 3 Limousin vous proposait de découvrir les essais officiels, le 27 septembre 2016.
 

D'autres travaux de second oeuvre (électricité, plomberie, chauffage, isolation, menuiserie, etc.) doivent encore se tenir dans les semaines qui viennent. L'inauguration de l'ensemble de l'équipement est prévu pour début juillet 2019.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Didier Bily, champion de France de 50 m handisport

Les + Lus