Trois policiers blessés dans la nuit à Limoges

La voiture de police accidentée / © police nationale
La voiture de police accidentée / © police nationale

Après un refus d’obtempérer lors d’un contrôle, une voiture a pris la fuite puis percuté un véhicule de police.
 

Par Franck Petit

Les faits se sont produits à 1h35 du matin vendredi 27 septembre à Limoges. La brigade canine a remarqué une voiture qui faisait un bruit anormal près de l’avenue du Sablard. Le passager ne portait pas de ceinture de sécurité. Les policiers ont donc décidé de procéder à un contrôle.

La voiture a refusé de s’arrêter et a pris la fuite en prenant des risques inconsidérés dans les rues de Limoges. Elle a tenté de prendre la direction de Panazol en heurtant des trottoirs, en prenant des rues en sens interdit ou des ronds-points en sens inverse.
 

Accident

Elle a fini sa course en heurtant de plein fouet, une voiture de police dont la sirène et le gyrophare étaient activés, de manière non-intentionnelle selon le parquet. L'accident s'est produit rue de Toulouse. Trois policiers ont été blessés, tout comme deux des passagers du véhicule en fuite.

Les cinq accidentés ont été conduits au CHU. Ils ne sont que légèrement touchés.
 

Pas de permis de conduire

Une procédure est en cours à l’hôtel de police. Le conducteurs sera présenté au parquet dans l'après midi du 27 septembre. Il est âgé de 19 ans, n’est titulaire d’aucun permis de conduire et était sous l'emprise de stupéfiant selon le procureur de la République.

Le passager avant est mineur et celui qui se trouvait à l’arrière a 21 ans. Ils ne seront pas poursuivis.
 

Suites judiciaires

Le conducteur sera jugé le 7 novembre à 10h30 pour refus d'obtempérer et délit de blessures involontaires n'ayant pas entraîné une ITT excédent de plus de 3 mois, aggravé par la consommation de stupéfiants et l'absence de permis de conduire.

Le parquet va requérir son placement sous contrôle judiciaire.
 

Sur le même sujet

Marianne, non-voyante, court le semi-marathon de Bordeaux

Les + Lus