Assises de la Haute-Vienne : à la barre, un homme qui a tué sa femme

La session d'assises démarre cet après-midi à 14h30  au tribunal de grande instance de Limoges. C'est un drame familial qui va être jugé. Les faits s'étaient déroulés en mai 2013 à Rilhac-Rancon en Haute-Vienne. 

© France 3
La cour d'assises va se pencher jusqu'à vendredi sur un drame qui s'est déroulé dans une famille de Rilhac-Rancon en mai 2013. Dans le box des accusés, un homme de 48 ans accusé d'avoir tué sa compagne, Sophie Bayrand, âgée de 42 ans au moment des faits. Le couple a un fils âgé de 16 ans. 


Les faits

En mai 2013, dans un lotissement de Rilhac-Rancon, l'homme tue sa compagne avec un fusil avant de retourner l'arme contre lui. Le couple est en instance de divorce. Blessé au visage, l'homme est hospitalisé au CHU de Limoges dans un état jugé grave. 


Deux versions vont s'opposer lors du procès

Du côté de l'accusé, on évoque un acte accidentel. Selon lui, sa compagne aurait commencé à le menacer avec un fusil alors qu'il était de passage simplement pour récupérer des papiers. Les choses auraient dégénéré. 

Pour la partie civile, les faits sont très claires. La victime s'est faite assassinée par son compagnon. 

Franck Duchateau va comparaître libre à son procès
. Il avait été place sous contrôle judiciaire en raison de son état de santé.
Il aurait déjà effectué plusieurs mois de détention.
A l'époque des faits, la justice lui avait stipulé une interdiction de résider en Haute-Vienne. L'accusé, présumé innocent, résiderait en Gironde.

durée de la vidéo: 00 min 43
France 3 Limousin - Interview de Maître Frédéric Olivé, avocat de la Défense - 11/06/20018

Reportage au premier jour du procès, avec Pauline Pidoux et Valérie Agut.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter