Basket. Le Limoges CSP moins lourdement sanctionné en appel

Privé de trois victoires en novembre dernier, le Limoges CSP sera finalement sanctionné d'un retrait de deux victoires et 10 000 euros d'amende.

Initialement sanctionné d'un retrait de trois victoires au classement de Betclic Elite et 15 000 euros d'amende, le Limoges CSP voit sa sanction allégée par la chambre d'appel de la fédération française de basket-ball.

En effet, le club sera finalement sanctionné de deux victoires et 10 000 euros d'amende. Une décision que la direction du Limoges CSP peut encore contester auprès du tribunal administratif. Pour cela, les dirigeants devront effectuer un recours auprès du comité national olympique et sportif français dans un délai de quinze jours. 

Quelle conséquence au classement ?

Dans cette opération, le CSP récupère tout de même une victoire. Le club reste à la 15ème place du classement, mais avec, cette fois, une victoire d'avance sur Blois, 16ème et premier relégable.

En revanche, Limoges ne pourra pas participer à la Leaders Cup : il manque encore deux succès aux Limougeauds pour entrer dans le top 8 à la mi-saison, condition obligatoire pour participer à cette compétition.

Quelles réactions ? 

La nouvelle a été annoncée aux joueurs ce vendredi 22 décembre juste avant leur entraînement. La frustration est palpable. Quelle sera la réaction sur le terrain ? 

Nicolas Lang, capitaine : "Il faut laisser tomber l'affaire. On a assez espéré pendant un mois et demi pour au final récupérer une victoire... C'est se satisfaire de trop peu. Ça sert à rien d'espérer. On est des joueurs de basket et on passe à autre chose." 

Je suis fier de mes joueurs, et nous allons ensemble faire le maximum à chaque match pour contrôler les choses que nous pouvons contrôler.

Ilias Kantzouris

entraîneur

Kévin Anstett, directeur sportif : "On en a tous discuté dans le vestiaire avant l'entraînement, je trouve leur état d'esprit très bon, je n'ai pas trop d'inquiétudes sur le groupe et les joueurs."

Et la suite ?

Les dirigeants du club annonceront dans la semaine du 25 décembre s’ils contestent la décision devant le tribunal administratif.

En attendant, l’équipe devra intégrer son nouveau pivot, Ike Udanoh, et garder la tête haute lors d’un match de gala ce samedi 23 décembre contre Nanterre.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité