Une bouffée d'oxygène loin de la crise sanitaire en paddle

Ils ont vu leurs vacances autrement. Eux, ce sont Willie et Sylvain, deux copains. Ils ont voulu prendre l'air, loin des contraintes de la situation sanitaires. Alors ils se sont lancés un défi : pagayer sur la vienne, de sa source jusqu'à Saumur. Nous avons vu leurs paddles sur les bords de vienne

Deux copains se sont lancé le défi de descendre la vienne en paddle. Rencontre à Limoges, sur les bords de vienne.
Deux copains se sont lancé le défi de descendre la vienne en paddle. Rencontre à Limoges, sur les bords de vienne. © Maxence Regnault France 3 Limousin
C'est une évasion loin de la crise sanitaire qui nous secoue. Deux copains trentenaires de Confolens se sont lancé le défi de descendre, en paddle, l'intégralité de la vienne, de sa source jusqu'à son point de confluence avec la loire. Nous les avons interceptés sur les bords de vienne à Limoges.

Ils sont partis de Rempnat en Corrèze. Leur destination est encore loin, à 240 km précisément, tout au bout de la vienne, sur les 346 à parcourir. Depuis 3 jours déjà, ils pagayent. 50km par jour en moyenne. Ils vont traverser la Corrèze, la Creuse, la Haute-Vienne, la Charente, la Vienne, l'Indre et Loire, le Maine et Loire...  passer sous des ponts,  contourner des barrages... pas de quoi inquiéter ces deux sportifs qui pratiquent par ailleurs du foot, du parapente, du cross-fit ou du vélo. Déjà un peu de courbatures, mais même si ça ne parait pas, ce sont bien pour eux ... des vacances. Ce rêve, ils l'ont choisi il y a seulement 15 jours.
 

Tous seuls, au milieu de l'eau, au milieu de la nature... y a pas mieux

Willie Mézilie



Partir à deux sur la riviere, bivouaquer en pleine nature... Et s'échapper de toute contrainte sanitaire
 

Pas de touristes, pas de masques... les gestes barrières on n'en a pas vraiment besoin... on a la vienne pour nous deux qu'on partage avec quelques pêcheurs...

Sylvain Devaine


Huit jours en autonomie totale : un sac étanche pour les vêtements chauds le soir, un hamac pour dormir à la belle étoile sur les bords de vienne, un gilet de sauvetage et un casque.
 
Leur objectif, rejoindre Saumur, là ou la vienne se jete dans le plus grand fleuve de l'hexagone. Quelques coups de pagaye dans la loire et ils en auront fini. Ca c'est pour la destination. Mais ils l'ont dit, l'important c'est le voyage. On peut les suivre sur la page qu'ils ont ouverte sur les réseaux sociaux.
 
Un défi paddle qui passe par la Vienne
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter