Campements illicites des gens du voyage : le ministre de l'intérieur répond au maire de Limoges

Le 16 mai 2014, Emile-Roger Lombertie avait adressé un courrier à Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur, après l'occupation d'un terrain dans l'enceinte du palais des expositions

Caravanes stationnées illégalement à Limoges- avril 2014
Caravanes stationnées illégalement à Limoges- avril 2014
Le maire de Limoges avait fait référence au fait que les gens du voyage n'utilisaient pas les aires d'accueil pourtant existantes sur le territoire de la Ville de Limoges. Dans sa réponse, le ministre de l'intérieur indique qu'une réflexion est en cours "visant à faciliter l'évacuation des campements illicites dès lors que les communes satisfont à l'obligation d'aménagement d'aires d'accueil". Après cette réponse, Emile Roger-Lombertie "assure aux habitants de la ville de Limoges qu'il veillera attentivement aux résultats de cette étude".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique