Concert de casseroles devant la Fédération du Parti Socialiste à Limoges

Après 2 mois de mobilisation contre le projet de loi travail, les députés ont commencé aujourd'hui l'examen du texte à l'Assemblée Nationale.
Sur le terrain, les oppposants poursuivent les actions ... comme ce concert bruyant devant le PS à Limoges. 

Boulevard de la Corderie à Limoges, devant la Fédération du Parti Socialiste de la Haute-Vienne
Boulevard de la Corderie à Limoges, devant la Fédération du Parti Socialiste de la Haute-Vienne © France 3 Limousin Anthony Borlot
Les opposants à la Loi El khomri ne désarment pas ! Une petite dizaine au début de leur rassemblement vers 17h30, puis une centaine vers 17h50. Le boulevard de la Corderie a été coupé durant quelques minutes par ce rassemblement sonore en ce mardi 3 mai en fin d'après-midi. 

La CGT, la FSU, l'UNEF et le PC sont représentés lors de cette action symbolique pour protester contre la loi travail. Le cortège a ensuite pris le chemin de la Préfecture. 

© France 3 Limousin Anthony Borlot

© France 3 Limousin Anthony Borlot

© France 3 Limousin Anthony Borlot

Cible d’une mobilisation sociale depuis plus de deux mois, le projet de « loi travail » est examiné par l’Assemblée nationale à partir du mardi 3 mai.
Le texte proposé aux députés en séances est très différent de celui qu’avait présenté la ministre du travail, Myriam El Khomri, en février. Face aux vives critiques des syndicats et organisations lycéennes et étudiantes, le gouvernement a d’abord revu sa copie en mars avant que la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale modifie à son tour plusieurs dispositions importantes du projet de loi.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie politique parti socialiste région nouvelle-aquitaine réforme territoriale