Concert : L'Europe mise à l'honneur grâce au Te Deum de Charpentier à Limoges

Pour cette nouvelle saison en Massif Central, la Chapelle Harmonique vous propose un concert orchestre et chœur le 17 novembre avec en programmation l’hymne de l’Eurovision : le Te Deum de Charpentier.

Avec le soutien du Commissariat au Massif Central, la Chapelle Harmonique participe à la dynamisation et à la cohésion du Massif Central en organisant deux grands concerts orchestre et chœur à Limoges et à Clermont-Ferrand dans le cadre de la candidature de Clermont-Ferrand Massif Central pour devenir capitale européenne de la culture en 2028.

Etre capitale européenne de la culture, c’est quoi ?

Dans le cadre de ce programme, les villes européennes lauréates peuvent mettre en valeur leur patrimoine et proposer divers projets culturels. Cette aide de l’Europe permet non seulement aux villes de mettre en avant leur culture mais aussi leur attractivité touristique et économique.

L’enjeu, c’est vraiment : comment on propose une culture, mais pas avec un grand C justement ! Plutôt une culture qui ne fait pas peur, une culture participative et accessible à tous.

Violaine Moreau, chargée des publics et de l’inclusion pour Clermont-Massif Central 2028

Site de Clermont Métropole

Un logo crée par Castelbajac

Jean-Charles de Castelbajac passe une partie de sa jeunesse à Limoges, dans le Massif Central. Il est le créateur du "Volcamour", logo de la candidature de Clermont-Ferrand pour devenir capitale européenne de la culture en 2028.

Volcamour représente un volcan en éruption d'où émane des cœurs multicolores qui représente la diversité et la générosité des habitants du Massif Central. 

Limoges soutien la candidature de Clermont-Ferrand

En septembre dernier, la Ville de Limoges a confirmé son soutien à la candidature de Clermont-Ferrand Massif Central au titre de capitale européenne de la culture pour 2028. C'est la raison pour laquelle un des deux concerts aura lieu dans la capitale limousine. 

Le Te Deum de Charpentier, hymne de l’Eurovision

Marc-Antoine Charpentier passe une partie de sa jeunesse en Italie. Il rentre en France en 1669, inspiré par les musiques profondes, colorées et démonstratives de Rome. Il compose alors le Te Deum en célébration de la Victoire de Steinkerque de 1692. Une œuvre qui symbolise le Grand siècle des arts et les conquêtes de Louis XIV, très apprécié de l’artiste.

3 questions à Valentin Tournet, directeur de la Chapelle Harmonique :

  • Pourquoi avoir choisi le Te Deum de Charpentier pour ce concert ?

Le Te Deum de Charpentier est devenu célèbre grâce à l’Eurovision qui utilise son prélude comme générique depuis 1953 : ses huit mesures introductives en servent d’indicatif. À l’époque interprété par Louis Martini, chef d’orchestre important du renouveau de la musique baroque en France, il a depuis été donné par les plus grands orchestres baroques (je pense notamment aux Arts florissants de William Christie qui en ont enregistré une version de référence). 

J’avais à mon tour envie de me pencher sur ce chef-d’œuvre et revenir à la musique de Marc-Antoine Charpentier qui me berce depuis mon enfance dans les moments les plus forts, notamment en fin d'année avec ses Noëls.

  •  En quoi la formation choisie sera une valeur ajoutée à cette soirée ?

Nous avons vu les choses en grand : un orchestre baroque, un chœur spécialisé et quelques-uns des plus grands chanteurs solistes chanteront et joueront dans ce concert que nous avons voulu festif et profond. Ces deux adjectifs définissent bien la musique de Marc-Antoine Charpentier. Deux œuvres de sa plume précéderont le Te Deum : De Profundis et Magnificat. L’émotion devant un tel effectif m’a toujours envahie : la puissance orchestrale et chorale nous enveloppe et certains peuvent vivre de vrais moments de grâce. C’est pourquoi je crois qu’il est très important que les familles et les jeunes soient présents. Nous mettons volontairement en place une politique pour faciliter l’accès des plus jeunes à ces soirées, à travers un travail avec les Conservatoires et les Académies de Limoges & Clermont-Ferrand.

  • Vous avez choisi le Te Deum de Charpentier pour cette soirée en soutien à la candidature de Clermont Ferrand Massif Central en tant que capitale européenne de la culture pour 2028, pour quelle raison la Chapelle Harmonique soutient-elle cette initiative ?

 L’association avec la candidature de Clermont-Ferrand et du Massif central à la capitale européenne de la culture fait doublement sens : nous sommes installés depuis plusieurs années dans le Limousin et pensons nos projets à l’échelle du Massif central qui rassemble majoritairement le Limousin et l'Auvergne. Le Te Deum de Charpentier étant fortement identifié à l’Europe grâce à l’ORTF, il n’y avait pas de doute sur le projet à mettre en œuvre dans les deux anciennes capitales de région, Limoges et Clermont-Ferrand, en ce mois de novembre 2022 au moment du dépôt du dossier de candidature auprès de l’Union Européenne.

La programmation en l'Eglise Saint-Michel-des-Lions

Sous la direction de Valentin Tournet, directeur et créateur en 2017 de la Chapelle Harmonique, ce concert propose un programme de 1h10 qui regroupe diverses œuvres : De Profundis, Magnificat, Pièces pour Trompettes et le Te Deum de Charpentier avec 48 artistes. Parmi-eux retrouvez les 5 solistes : Judith Van Wanroij, soprano, Cédile Achille, soprano, David Tricou, haute-contre, Guy Cutting, taille, Geoffroy Buffière, basse, ainsi que 27 chanteurs et 25 instrumentalistes qui seront vous transporter au fil des siècles.

France 3 Nouvelle-Aquitaine est partenaire de ce concert.

Le Te Deum de Charpentier

Date : Jeudi 17 novembre 2022

Horaire : 20.00 

Lieu : Eglise Saint-Michel-des-Lions à Limoges 

Renseignements et réservation : La Chapelle Harmonique ou Office de Tourisme de Limoges Métropole