Covid-19 : plusieurs dizaines de cas positifs dans des structures médicales de Haute-Vienne

Le service de gériatrie du CHU de Limoges ainsi que plusieurs Ehpad de Haute-Vienne comptent, en cumulée, plus d'une trentaine de cas positifs à la Covid-19, depuis début septembre.

Illustration. Les Ehpad et le service gériatrie du CHU de Limoges font face à de nombreux cas de Covid-19 depuis début septembre.
Illustration. Les Ehpad et le service gériatrie du CHU de Limoges font face à de nombreux cas de Covid-19 depuis début septembre. © Guillaume Bonnefont/MaxPPP
La propagation du coronavirus s'accélère dans les établissements dédiés à la prise en charge des personnes âgées. Selon l'Agence régionale de santé (ARS), 24 cas ont été déclarés positifs au coronavirus au sein du service de gériatrie du CHU de Limoges, depuis début septembre.

Les Ehpad sont également touchés : au moins trois structures de Haute-Vienne sont concernées par des cas de coronavirus Covid-19, aussi bien parmi les résidents que dans le personnel.

Une grande partie des Ehpad de Haute-Vienne avait échappé jusque-là à l'épidémie. Mais depuis plusieurs jours, le virus a fait son apparition, comme à la résidence de Châlus. Aucun cas n'y avait été recensé au 31 août. La situation s'est désormais dégradée. Notamment dans l'unité des personnes atteintes d'Alzheimer, où six résidents sur onze ont contracté la maladie. Trois membres du personnel ont également été testés positifs et ont été écartés de la résidence.

Des personnes atteintes d'Alzheimer testées positives

Le reste du personnel a été "protégé et sécurisé". "Ils sont habillés de la tête aux pieds par des EPI (équipements de protection individuels, ndlr)", informe la direction de l'établissement.

Dans cette unité spécialisée, seuls 5 résidents ont été testé négatifs et devront repasser un test PCR ce vendredi. La direction évoque la difficulté de faire respecter les gestes barrières : "Faire porter un masque toute la journée à nos résidents, c'est impossible. Et, il faut leur rappeler très régulièrement de se laver les mains. Ce sont des personnes avec des troubles cognitifs importants. Il y a donc forcément des risques de contamination."
   

Des aides-soignants testés positifs

A l'Ehpad Orpea à Limoges, l'heure est aux incertitudes. Un aide-soignant a été testé positif. Depuis hier, mais également aujourd'hui et encore demain, jeudi 1er octobre, tout le monde doit passer au crible du test PCR : les 100 résidents et les 60 membres du personnel.

Les visites ont été suspendues et les équipes ont été renforcées. Les repas se font dans les chambres et les activités ne sont plus collectives mais individuelles.

L'Ehpad de Couzeix n'a pas eu à faire de tests massifs : seul un personnel a été touché par la maladie à son retour de congés. Il n'est donc pas revenu sur place et a évité la propagation du virus.
 
Covid-19 : plusieurs Ehpad de Haute-Vienne sont touchés

   

Une vingtaine de structures médico-sociales touchées

Selon une source du secteur, deux autres Ehpad de Haute-Vienne feraient également face à des cas de Covid-19. Plus largement, une vingtaine de structures médico-sociales du département seraient également en proie à la maladie.

Les Ehpad de Haute-Vienne ne font pas office d'exception. Toujours dans le Limousin, l'Ehpad d'Egletons en Corrèze avait décidé, il y a dix jours, de suspendre ses visites : six résidents et trois membres du personnel avaient été testés positifs à la Covid-19.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société