Covid-19. Rentrée scolaire pour 102 000 élèves en Limousin, parents et enseignants inquiets

Ce sont plus de 102 000 élèves qui vont faire leur rentrée à compter du 1er septembre en Creuse, Corrèze et Haute-Vienne dans l'enseignement public. Du côté des écoles, on tente de s'organiser avec les protocoles sanitaires et du côté des parents et des enseignants, il y a encore des l'inquiétudes.
Dans toutes les écoles de l'académie de Limoges, l'heure est aux préparatifs, à quelques jours de la rentrée scolaire, avec, cette année, Covid-19 oblige, un protocole sanitaire à appliquer.

La désinfection

A Nexon, en Haute-Vienne, les cahiers sont près, les chaises bien rangées. Au milieu des bidons de désinfectant, le maire passe dans les salles de classes pour superviser le nettoyage des locaux, et ce n'est pas forcément évident. "Les agents municipaux doivent acquérir une technicité pour utiliser convenablement les produits qui sont nouveaux, car virucides". 
 

Que dit le protocole ?

 

La distanciation sociale

Le maire de Nexon, Fabrice Gerville-Réache, se retrouveparfois désarmé : "Nous ne savons pas pousser les murs, nous ne pouvons pas changer le mobilier, les tables à deux élèves par exemple, et puis la cantine, comment faire ?

Que dit le protocole ? 

Le port du masque

Cédric Massart, président de la FCPE de la Haute-Vienne, relaie l'inquiétude de certains parents d'élèves : "Ce sont les plus fragile qui vont sans doute payer le prix de cette rentrée. En terme de coût, avec les masques qui ne sont pas gratuits, et en terme de stress avec des parents qui ne remettront sans doute pas leurs enfants à l'école". 

Que dit le protocole ?

 
 

La continuité pédagogique

Du côté des enseignants, l'inquiétude est également présente. Pour Patrice Arnoux, cosecrétaire académique FSU, "c'est irresponsable de la part de Blanquer de publier des mesures à quelques jours seulement de la rentrée et de ne pas donner de réponses aux questions essentielles. Que doit-on faire en cas de survenance d'un cas dans une classe, comment se met en place la fermeture d'une classe ou d'un établissement, il y a peut-être des textes, mais nous ne les connaissons pas". 

Que dit le protocole ?

Effectivement, le protocole sanitaire ne précise pas les modalités de mise en oeuvre des quarantaines, ni des fermeture totale ou partielle. Seule injonction :

C'est une rentrée aussi normale que possible mais elle est inédite, sur le plan sanitaire mais également sur le plan pédagogique. 

Anne Laude, rectrice de l'académie de Limoges

 


Retour en classe pour tous

Que dit le protocole ?En Limousin, selon les chiffres prévisionnels, 102 369 élèves feront leur rentrée dans l'enseignement public pour l'anné 2020/2021. Un effectif en baisse dans la 1er degré (-740) et en progression dans le 2d degré (+150). 
 
Effectifs rentrée scolaire 2020/2021 Académie de Limoges
Infogram


"C'est une rentrée aussi normale que possible, mais elle est inédite, sur le plan sanitaire, mais également sur le plan pédagogique" précise Anne Laude, rectrice de l'académie de Limoges. En effet, après la période de confinement, il est indispensable d'évaluer le niveau de élèves pour reprérer les "décrocheurs" ou les élèves en difficulté. Un accompagnement "aussi personnalisé que possible" sera mis en place. Pour cela, le rectorat dispose d'une enveloppe exceptionnelle de 8 600 heures supplémentaires et de 22,5 postes en plus. 

 

Téléchager le protocole sanitaire du ministère de l'Éducation nationale

Protocole sanitaire de la rentrée scolaire (26.08.2020)



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société covid-19 santé