Cet article date de plus de 5 ans

Début des épreuves du baccalauréat avec la philosophie ce matin en Limousin

Dès huit heures ce matin 6 377 lycéens limousins se sont enfermés dans une salle d'examen pour plancher sur le sujet de philosophie du bac. 
Salle d'examen du baccalauréat
Salle d'examen du baccalauréat © Frederick Florin/AFP
Les prétendants au baccalauréat n'auront eu que quatre heures pour méditer et répondre aux questions existentielles suivantes :

. En Série S (scientifique) : "une oeuvre d'art a-t-elle toujours un sens ?", "la politique échappe-t-elle à l'exigence de vérité" ou l'analyse d'un texte de Cicéron.

. En série ES (économique et sociale) : "la conscience de l'individu n'est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient?", "l'artiste donne-t-il quelque chose à comprendre?" ou l'analyse d'un texte de Spinoza sur la politique et l'autorité.

. En série L (littéraire) : "respecter tout être vivant : est-ce un devoir moral?", "suis-je ce que mon passé fait de moi?" ou l'analyse d'un texte de Tocqueville sur les croyances, le fanatisme et le dogmatisme.

VIDEO : 
durée de la vidéo: 01 min 50
Bac philo au lycée Gay-Lussac

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bac éducation société