Déconfinement : des visites sur rendez-vous pour adopter au refuge SPA de la Haute-Vienne

Le refuge de la SPA de la Haute-Vienne va rouvrir après 2 mois de confinement. Les conditions d'accueil ont été modifiées, il ne sera possible de venir que sur rendez-vous et une seule personne à la fois pourra aller voir les animaux. Quant à la journée portes ouvertes, début juin, elle est annulée.
© P. Tanger
La réouverture du refuge SPA de la Haute-Vienne, situé à Couzeix, est annoncée pour ce lundi 11 mai, jour du début du déconfinement. Mais comme partout, les conditions d'accueil ont été largement revues et modifiées.
 Les centres SPA ouvrent de nouveau leurs portes au public, mais les conditions d’accueil seront particulièrement strictes dans un premier temps : "Nous pensons qu’il faut, bien sûr, protéger les animaux mais aussi et surtout l’intérêt des salariés : le refuge emploie quinze personnes à temps plein. Il est impensable que l’un d’entre eux soit touché par le virus. Nous serions obligés de confiner tout le monde pendant quatorze jours, c’est impossible. Nous travaillons avec du vivant, nous allons donc être très prudents sur la reprise", explique Guy Donnart, président de la SPA de la Haute-Vienne.

 
Le refuge de la SPA de la Haute Vienne propose près de 170 chiens et quelques 200 chats à l’adoption.
Le refuge de la SPA de la Haute Vienne propose près de 170 chiens et quelques 200 chats à l’adoption. © P. Tanger
 Concrètement, les adoptants potentiels devront se plier à de nouvelles règles : après l’entretien téléphonique traditionnel, ils pourront se déplacer uniquement sur rendez-vous, leur visite, restreinte, se fera en compagnie d’un membre de la SPA équipé d’un masque. "Tout visiteur aura l’obligation de porter un masque et un seul membre de la famille pourra pénétrer au contact des animaux, par exemple dans la chatterie. Nous envisageons éventuellement des entrées successives mais en respectant absolument la distance physique", précise ce responsable. Il concède toutefois que le dispositif d’accueil évoluera en fonction du contexte du déconfinement.

 
Guy Donnart - Président de la SPA de la Haute-Vienne ©FTV
 Les traditionnelles journées portes ouvertes qui se tiennent d'ordinaire lors du premier week-end de juin n'auront pas lieu. Ni brocante, loterie ou stands divers, comme en février, la kermesse est annulée.  "Les conditions de sécurité ne sont pas encore acquises pour maintenir les journées "portes ouvertes"’ du refuge, prévues les 6 et 7 Juin prochains", constate Guy Donnart, président de la SPA de la Haute-Vienne. "Pourtant, elles sont particulièrement importantes pour notre visibilité et pour favoriser l’adoption, une vingtaine de chiens et chats sont en moyenne adoptés sur ce week-end".
© P. Tanger
 Certains refuges craignaient un afflux d’abandons avec la période de confinement lançant même un cri d’alarme mi-avril auprès du gouvernement  avec l’opération "Adoption solidaire". "Finalement, il n’y a pas eu de rush massif d’abandons de chiens dans notre SPA. Au contraire, curieusement, il y a eu beaucoup moins d’abandons que d’habitude", explique le responsable du refuge et d’ajouter : "Avec le confinement, les gens ont sans doute tissé un meilleur lien avec leur animal de compagnie".
 Cette période de confinement aura quand même entraîné de sérieuses difficultés pour l’institution : ‘’Nous n’aurons plus de masques d’ici 4/5 jours, faute de fournisseurs et surtout nous avons un problème financier’’, concède Guy Donnart, ‘’nous avons perdu de l’argent (plusieurs milliers d’euros) en restant fermé et nous faisons un appel aux dons même si nous constatons que durant le premier trimestre de l’année, il y a eu une grande générosité à notre égard’’.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société animaux nature