• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Des chercheurs de l'Université de Limoges font avancer l'observation des étoiles

Ils viennent de présenter un nouveau procédé à base de laser qui va aider les astronomes à mieux voir des étoiles et des planètes difficilement repérables aujourd'hui.

Par Pascal Coussy

Quand nous observons l'espace, notre œil ne peut voir qu'une petite partie des étoiles.

La plupart d'entre elles envoient de la lumière dans des couleurs que seuls les appareils des astronomes peuvent observer. Et pour cela, ils sont obligés d'utiliser des systèmes lourds et complexes avec plusieurs télescopes réglés sur des fréquences de lumière différentes.
Grâce au travail effectué depuis 10 ans par les chercheurs en photonique du laboratoire XLIM/CNRS de Limoges dans le cadre du programme ALOHA (Astronomical Light Optical Hybrid Analysis), le travail de ces astronomes va être considérablement simplifié.

Des lasers pour mieux voir la lumière

Un peu comme un tuner radio, leur système utilise les propriétés des lasers pour passer facilement d'une fréquence de lumière à une autre.
Le système mis au point à Limoges vient d'être validé  sur le télescope franco canadien installé à Hawaï.
Sa sensibilité permet de mieux différencier les multiples sources lumineuses émises dans l'espace et de se concentrer sur des rayonnements extrêmement faibles mal connus jusqu'à maintenant comme ceux qui sont émis lors de la naissance ou de la mort de certaines étoiles.

Leukos

C'est la société Leukos, une jeune entreprise spécialisée dans les lasers crée à Limoges par d'anciens chercheurs du laboratoire XLIM, qui va commercialiser le procédé. Leukos va aussi décliner ce nouveau procédé destiné à l'astronomie et développer des applications adaptées à la biologie, aux systèmes radar et aux télécommunications sécurisées.

Reportage :
. Pascal Coussy, Bertrand Murer
Intervenants :
. François Reynaud, chercheur en photonique laboratoire XLIM/CNRS Université de Limoges
. Guillaume Huss, directeur Leukos

Programme ALOHA, laboratoire XLIM/CNRS Université de Limoges

En savoir +

Sur le même sujet

Réunion concernant les bassines

Les + Lus