Des professeurs lancent une pétition de soutien à Robert Hébras

Publié le Mis à jour le

Robert Hébras a été condamné par la cour d'appel de Colmar pour avoir émis des doutes sur le caractère forcé de l'enrôlement des "Malgré nous" dirant la seconde guerre mondiale.


Un groupe d'historien de Limoges a décidé d'apporter son soutien à ce rescapé d'Oradour-sur-Glane en lançant une pétition. Cette pétition ouverte à tous, recueille déjà 135 signatures. Elle est consultable après avoir envoyé un mail à l'une des adresses suivantes : bernadette.malinvaud@orange.fr ou philippe.pommier@wanadoo.fr.


Par cette pétition ces professeurs d'histoire souhaitent encourager Robert Hébras à se pourvoir en cassation et "porter ainsi sur la place publique un jugement qui est inique", explique Bernadette Malinvaud, l'un des professeurs à l'origine de cette pétition. Et d'ajouter : "Cela revient à considérer que tous les incorporés étaient des “Malgré-nous”, sans exception".


Pour les signataires ce rescapé d'Oradour, aujourd'hui âgé de 87 ans, est une victime de la réédition de son livre "Oradour-sur-Glane, le drame heure par heure" publié pour la première fois en 1992. Il écrivait alors "que parmi les hommes de main, il y avait quelques Alsaciens enrôlés soi-disant de force dans les unités SS."

Des propos nuancés dans les éditions suivantes publiées à partir de 2004. Mais un nouveau tirage en 2008-2009 avait repris la première version, ce qui avait déclenché une plainte des associations de "Malgré nous".



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité