"Deux Feydeaux sinon un !" à voir au Théâtre Expression 7 à Limoges

Pour les fêtes de fin d'année, pourquoi ne pas déguster du Feydeau. La compagnie corrézienne Théâtre sur le fil propose deux pièces de Feydeau à voir sans modération à Expression 7. Du Vaudeville par excellence.

"Deux Feydeau sinon un !" à découvrir au théâtre Expression 7 de Limoges pour les fêtes de fin d'année. Reportage d'Angélique Martinez et Jean-Marie Arnal. Liste des intervenants : Séverine Garde-Massias, comédienne Cie Théâtre sur le fil. Philippe Labonne, comédien. Jean-Paul Daniel, metteur-en-scène Cie Théâtre sur le fil

Georges Feydeau, le maître du vaudeville

Il avait le pouvoir du rire infaillible à l'image d'un calcul de mathématique très précis.
Les comédiens de la compagnie Théâtre sur le fil l'affirment également : "Feydeau, c'est très plaisant à jouer mais cela demande une précision extrême, c'est au cordeau. Chaque geste compte, chaque regard compte, la position du corps, l'intonation de la voix ... tout le travail de l'acteur mais dans une précision extrême" explique la comédienne Séverine Garde Massias. 

"Deux Feydeau sinon un !"

Un spectacle ambitieux qui propose pour chaque soirée deux pièces de théâtre de Feydeau à la suite, sans entracte. "Feu la mère de madame" et "Mais n'te promène donc pas toute nue".  Deux pièces assez courtes mais très ryhtmées qui entraînent les cinq comédiens, Séverine Garde Massias, Giancarlo Ciarapica, Sonia Erhard, Frédéric Besse et Philippe Labonne, dans un véritable marathon. 
Pour Philippe Labonne "on ne peut pas se défaire de ce rhytme. On a tous essayé de casser ce rythme qu'impose l'écriture de Feydeau mais c'est impossible. Sinon le rire ne naît plus. On se heurte alors à un gros éccueil sinon on n'arrive pas à faire rire avec Feydeau". 

La mise en scène

Georges Feydeau permet toutes les folies pour la mise en scène. Et le metteur-en-scène Jean-Paul Daniel ne s'est pas privé. Notamment dans la pièce "Mais n'te promène donc pas toute nue" avec la scène où le personnage de Clarisse se fait piquer par une guêpe et demande au maire de sa commune d'inspecter cette piqure logée très proche de son derrière. 
Pour Jean Paul-Daniel, "la comédie incombe au jeu des acteurs, tout va très très vite. Le texte doit être dit de façon virtuose, prendre conscience de l'espace, c'est pas facile."


Deux Feydeau sinon un ! A voir au théâtre Expression 7 à Limoges le vendredi 23 décembre, samedi 24, mardi 27, mercredi 28, jeudi 29 et vendredi 30 décembre à 19h. Et le samedi 31 décembre à 18h et 21h. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre culture