Un homme et un adolescent tués en scooter dans une collision après un contrôle de police à Limoges

Deux hommes, dont un mineur de 17 ans, ont perdu la vie, samedi 5 août 2023, vers 23 heures, avenue du général Leclerc à Limoges. Ils ont percuté une voiture à grande vitesse avec leur scooter après avoir fui un contrôle de police.

Les faits se sont produits après 23 h 00, ce samedi 5 août, au carrefour entre la rue Paul Lafargue et l'avenue du Général Leclerc à Limoges.

Deux jeunes hommes de 17 et 23 ans qui roulaient sur un puissant scooter TMax remontaient l'avenue vers le nord de Limoges quand ils ont percuté, à très vive allure, un véhicule venant de la rue Paul Lafargue à leur droite. 

Selon la mairie de Limoges, ils auraient pris la fuite lors d'un contrôle de police effectué quelques instants plus tôt aux abords de la place Winston Churchill par une patrouille de police.

Selon le directeur départemental de la Sécurité Publique de la Haute-Vienne, l'équipe de la brigade anti-criminalité se trouvait à plusieurs centaines de mètres de l'accident au moment de la collision. Le procureur de la république de Limoges a apporté, par la suite, des précisions sur l'enquête à lire ici. 

L'un des deux hommes est mort sur le coup, l'autre a reçu des massages cardiaques pendant plusieurs minutes sur les lieux de l'accident.

Un père de famille et ses deux enfants étaient à bord du véhicule heurté par le scooter. Ils n'ont pas été blessés, mais, selon le communiqué de la mairie de Limoges publié en fin de matinée ce dimanche, ils demeurent choqués par l'accident.

Le communiqué précise également qu'un dispositif dérogatoire a été mis en place pour permettre aux proches des victimes de se recueillir après l'accident.

Le maire de Limoges ajoute que "le chagrin s'exprimant par la colère ne saurait justifier une quelconque violence. Aucune violence ne ramènera ces deux garçons à la vie. Aucune violence ne permettra au conducteur du véhicule heurté et à ses enfants d'oublier cette terrible fin de soirée. L'apaisement et le recueillement sont nécessaires pour accompagner les familles et les amis dans le deuil".

La CRS 8 annoncée à Limoges

Dans une interview qu'il nous a accordée, le maire de Limoges, Émile-Roger Lombertie a également annoncé qu'à sa demande, des effectifs de la compagnie de CRS 8 spécialisés dans les violences urbaines seront déplacés dès ce dimanche soir dans les rues de Limoges, notamment dans le quartier de Beaubreuil.

"Je demande que toute la ville soit protégée. Je crains que des gens mal intentionnés, ou qui se serviraient de la douleur émotionnelle, puissent plonger dans la violence gratuite et je ne tiens pas à rajouter des morts aux morts".

Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges

Deux jeunes hommes tués au même endroit il y a 11 ans dans un accident

Terrible hasard, il y a 11 ans, à quelques mètres de l'endroit où s'est déroulé le drame de cette nuit, deux jeunes hommes avaient perdu la vie au petit matin en s'encastrant dans un garage de l'avenue du général Leclerc après avoir perdu le contrôle de leur véhicule à cause d'une vitesse excessive.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité