REPLAY. Disputandum - Comment la culture peut-elle survivre à la crise sanitaire ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Gouley (avec C.R.)

Mercredi 7 octobre à 21h00  sur NoA Vanessa Finot et ses invités tenteront de comprendre comment la culture peut survivre à la crise sanitaire.
 

Seul le secteur de l’édition n’a pas subi les effets du confinement au contraire jamais les librairies indépendantes n’ont autant été sollicitées par leurs clients. Et pourtant, crise sanitaire oblige, la 39ème édition de la foire du livre de Brive vient d'être annulée. Elle était prévue du 6 au 8 novembre.
Les spectacles vivants comme  les Festivals et les concerts connaissent une crise sans précédent. Les salles de cinéma sont en partie désertées. Comédiens, musiciens, techniciens, tous ces  intermittents ne travaillent quasiment plus de 6 mois.
Les états généraux des Festivals qui se sont déroulé les 2 et 3 octobre à Avignon avaient pour première finalité de rassurer les acteurs d’un secteur fortement touché. A l’issu de cette rencontre, la ministre de la culture Roselyne Bachelot a décidé qu’un « Fonds Festival » de 10 millions d’Euros va être prolongé jusqu’en 2021 et doté de 5 millions supplémentaires pour soutenir les manifestations culturelles fragilisées par la crise sanitaire.

Les spectacles vivants sont en effet les plus touchés par la crise du Coronavirus.
Comment préserver ces emplois ?
Quelles sont les solutions ?

Les invités de Vanessa Finot :

  • Yvan Serrano, auteur compositeur
  • Michel Bruzat, directeur du Théâtre La Passerelle à Limoges
  • Philippe Pauliat-Defaye, adjoint à la mairie de Limoges chargée de la politique culturelle.
  • Jean-Luc Virginiat, restaurateur à Brive
Comment la culture peut-elle survivre à la crise sanitaire ? #Disputandum