Elle promène son canard en laisse dans les rues de Limoges

Une personne a été filmée alors qu'elle promenait un canard en laisse dans les rues de Limoges. L'événement, pour le moins insolite, a suscité des réactions sur les réseaux sociaux.  
Kichta, le canard d'Abigael...
Kichta, le canard d'Abigael... © DR
Un canard en laisse, boulevard Victor Hugo, à Limoges, c'est une image pour le moins surprenante partagée en cette période confinement.

Une jeune femme a en effet été remarquée en train de promener son anatidé au centre-ville. D'après la vidéo, cette balade a eu lieu le 2 novembre.  
Évidemment, l'événement n'a pas manqué de faire sourire sur les réseaux sociaux.  

Nous avons retrouvé cette insolite propriétaire. Elle s'appelle Abigael et va avoir 21 ans dans quelques jours et c'est justement pour son anniversaire que Kichta (c'est le nom de la petite canard femelle) a rejoint son foyer. Elle nous dit que l'animal est logé dans un appartement, dans un parc pour bébé, porte même des couches que sa maîtresse fabrique elle-même. Kichta cohabite avec un rat. "Je cherche un logement plus grand avec un bout de jardin pour que tout le monde se sente bien."

Abigael n'est pas la seule à avoir ce type de compagnie. Les NAC sont de plus en plus nombreux, mais en cette période un peu anxiogène, le fait de promener ce canard dans les rues de Limoges prête à sourire. "Les gens sont étonnés, mais ils sourient, ça fait du bien" témoigne Abigael.   

 


Le canard est-il un animal de compagnie ?

Lors du confinement, la promenade aux besoins des animaux de compagnie est autorisée, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile. Pour cela, il faut cocher la case correspondante sur l'attestation de déplacement dérogatoire

Le canard fait partie de la liste des animaux domestiques, au même titre que le chien ou le boeuf. Mais ce n'est pas forcément un animal de compagnie : "un animal de compagnie est un animal détenu ou destiné à être détenu par l'homme pour son agrément. Ce n'est pas nécessairement un animal domestique, ni même nécessairement un animal apprivoisé."
 
© DR



Abigael peut-elle alors prétendre à la promenade de son canard comme le propriétaire d'un chien ? Même s'il existe des harnais spécifiques pour ce type d'animal, cela risque de rester à la discrétion des autorités. 

Lors du premier confinement, selon nos confrères de La Provence, un couple avait été interpellé en train de promener son lapin dans une commune du Vaucluse. Si dans un premier temps, les gendarmes avaient fait preuve de clémence, quelques temps plus tard, le couple avait récidivé et écopé d'une amende de 135€.

Heureusement, Abigael peut compter sur la compréhension des policiers limougeauds car en se promenant près du commissariat avec Kichta, les autorités lui auraient confirmé qu'elle était dans la légalité ! D'autant qu'il s'agit d'un "coureur indien", considéré comme une race d'ornement. 

 
© DR

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite animaux nature confinement santé société coronavirus/covid-19