Erasmus fête ses 35 ans : "90 à 95% des étudiants recommanderaient ce programme d'échanges" annonce l’Université de Limoges

Publié le
Écrit par Olfa Ayed

Erasmus célèbre ses 35 ans d’existence ce jeudi 20 janvier 2022. Les étudiants de l’Université de Limoges sont friands de ce programme d’échanges européens. Cette année, 150 d'entre eux partent étudier à l’étranger.

Programme phare de l’échange international, Erasmus fête ses 35 ans d’existence ce jeudi 20 janvier 2022. Si le nombre de départs a diminué à cause de la pandémie, les chiffres repartent de plus belle pour cette rentrée 2021-2022 à l'Université de Limoges.

"Cette année 150 étudiants vont faire un séjour d’étude en Europe. Je n’ai pas les chiffres pour les stages mais c’est une bonne reprise, on repart à des rythmes qu’on a connu il y a trois ans", souligne Vincent Riffaud, chargé des mobilités au service international de l'Université de Limoges. En 2017, 2018 et 2019, avant la crise, c’était jusqu’à 300 étudiants limougeauds qui se rendaient à l’étranger, dans les universités européennes partenaires.

C’est le programme phare pour les échanges internationaux. Parfois même on parle d’Erasmus alors que ce n’est pas Erasmus.

Vincent Riffaud

Chargé des mobilités au service international de l'Université de Limoges.

À Limoges, les étudiants sont très représentés dans les départs à l’étranger au niveau national. "Nos étudiants boursiers sont mêmes surreprésentés en France dans cette mobilité. On communique bien au sein des étudiants", ajoute Vincent Riffaud.

Espagne, Italie, République Tchèque

Les étudiants se rendent dans une vingtaine de pays différents. "Les plus appréciés sont l’Espagne, le Royaume-Uni - avant mais ils ne font plus partis d’Erasmus -  l’Italie et la République Tchèque également - ce qui est une spécificité de Limoges. Les pays nordiques aussi comme la Suède sont appréciés", explique-t-il.

C'était génial ! Je suis parti en Suède et j'ai pu bien améliorer mon anglais, découvrir un autre mode vie et rencontrer d'autres Européens.

Baptiste, 22 ans

étudiant à Limoges.

Après trois décennies d’existence Erasmus évolue en Erasmus + et depuis 2021 et jusqu’à l’horizon 2027, le programme est désormais doté de 26,2 milliards d’euros, soit une hausse de 80 % par rapport au budget précédent, établit en 2014 à 14,7 milliards d’euros, est-il précisé sur le site internet dédié

L’accent est mis sur la mobilité pour les publics les plus éloignés tels que les étudiants handicapés ou venant de milieux ruraux. L’idée est également de renforcer la mobilité verte et une carte étudiante européenne est mise en place pour permettre aux étudiants d’accéder aux mêmes service de logement, de restauration ou de bibliothèque, qu’ils soient à Limoges ou en Italie.

"90 à 95% des étudiants recommanderaient cette expérience à un autre étudiant", conclut Vincent Riffaud.