Limoges : Le salon Studyrama est de retour en présentiel, mais sans l'Université de Limoges

Publié le
Écrit par Christophe Bodin
Le salon Studyrama est de retour en présentiel à Limoges, mais contrairement à 2019, il faudra s'équiper du passe sanitaire et de son masque pour y accéder.
Le salon Studyrama est de retour en présentiel à Limoges, mais contrairement à 2019, il faudra s'équiper du passe sanitaire et de son masque pour y accéder. © FTV

Le salon de l'orientation scolaire Studyrama de Limoges se déroulera en présentiel ce samedi 15 janvier 2022, sans limitation de jauge. En revanche l'Université de Limoges a annulé sa participation en raison du contexte sanitaire.

L'université de Limoges ne participera finalement pas au salon Studyrama qui se tient ce samedi 15 janvier au Zenith de Limoges.

La décision a été prise mardi 11 janvier, à l'issue d'une ultime réunion précise Eric Rouvellac vice-président de la Commission formation et vie universitaire.  Une décision motivée par la situation sanitaire et les innombrables contaminations au Covid.

Sur nos sites, nous poursuivons les cours et les examens en présentiel, mais nous n'aurons pas de stand sur le salon au Zenith.

Eric Rouvellac vice-président de la Commission formation et vie universitaire Unilim

"Nous avons une centaine de signalements quotidiens chez nos 18 000 étudiants soi de personnes positives au Covid, soi de cas contacts. Parmi les 1 800 employés de l'Université, il y a aussi cette problématique et c'est le cas également pour les lycéens", explique Eric Rouvellac.

L'Université de Limoges a également acté le report de sa journée porte ouverte. Initialement prévue le 5 février, elle est décalée au 5 mars, à condition que les conditions sanitaires le permettent à cette date.

Pour le directeur des salons Studyrama, Nicolas Fellus, la décision de l'université n'est pas réellement une surprise: "Toutes les universités annulent en ce moment leur présence sur les salons d'orientation, les nôtres comme ceux de nos concurrents".

Malgré cette absence de taille, le salon de Limoges est bel et bien maintenu en présentiel, et sans jauge.  

Nous n'avons - pour le moment - pas d'autres annulations hormis quelques exposants du fait de problèmes d’effectifs  liés au Covid.

Nicolas Fellus, directeur des salons Studyrama

"Nous n'avons pas de contraintes supplémentaires par rapport à ce que nous avons déjà mis en place sur les mois d'octobre, novembre et décembre", raconte Nicolas Fellus.

"Le passe sanitaire est obligatoire et contrôlé à l'entrée, pour les visiteurs comme pour les exposants. Le port du masque est également obligatoire. Bien sûr nous mettons à disposition le gel hydroalcoolique et il y a des mesures de distanciation."

"Nous suggérons seulement à nos visiteurs de privilégier l'après-midi, car souvent il y a plus de monde le matin. Et puis nous leur demandons si possible de ne venir qu'avec un seul accompagnant, un seul parent ou un seul proche, pour limiter l'affluence".

"Sur les salons de la semaine passée, en tout cas, on a de bons retours. Avec des visiteurs qui nous remercie de ne pas avoir reporté. Nous avons fait des salons en virtuel l'année passé, mais contrairement avec ce qu'on pouvait penser avec l'omniprésence des réseaux, ça ne remplace pas les échanges en présentiel. C'est difficile de remplacer la rencontre avec un responsable pédagogique ou avec un étudiant quand on se pose des questions sur son avenir."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.