Guerre en Ukraine. Volodymyr Zelensky évoque Oradour-sur-Glane : pour Robert Hébras, un sentiment de déjà vu

Publié le
Écrit par Samuel Chassaigne .

Le 8 mai, Volodymyr Zelensky a cité Oradour-sur-Glane et les pendus de Tulle dans une vidéo. Pour Robert Hébras, dernier survivant du massacre du 10 juin 1944, c'est un triste sentiment de déjà vu.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Pour sa vidéo diffusée le 8 mai, Volodymyr Zelensky a choisi une mise en scène en noir et blanc, avec en ligne de mire, le nazisme.

Une manière, pour le président ukrainien, d'attirer l'attention et de faire un parallèle historique entre les atrocités de la Seconde Guerre mondiale et la guerre en Ukraine . 

La Pologne, le Royaume-Uni, la République Tchèque, les Pays-Bas…et la France sont cités à travers les massacres perpétrés par l'armée allemande.

durée de la vidéo : 16sec
Volodymyr Zelensky ©france.tv

La vidéo mise en scène de 10 minutes finie par une énumération de massacres.
Le président Ukrainien ne manque pas de citer Oradour-sur-Glane et les pendus de Tulle : "Les Français s'en souviennent, Oradour ou les SS brûlaient un demi-millier de femmes et d'enfants vivants, des pendaisons de masse à Tulle, le massacre au village d'Ascq."

Les nations qui soutiennent l'Ukraine aujourd'hui et malgré le nouveau masque de la bête, l'ont reconnu parce que contrairement à certains, ils se souviennent

Volodymyr Zelensky Président de l'Ukraine

Pour Robert Hébras, dernier survivant du massacre du 10 juin 44, en Haute-Vienne, c'est effectivement un triste sentiment de déjà vu. 

642 personnes seront victimes des SS à Oradour-sur-glane.

207 enfants et 248 femmes seront entassés dans l'église du village. Les nazis incendieront les bâtiments. Ils n'auront aucune chance de survie.

C'est un symbole national des atrocités nazies .

Robert Hébras a tenu à réagir à la vidéo de Volodymyr Zelensky.

Je pense exactement comme lui, quand je regarde la télévision, j’ai le même sentiment Je reviens au massacre d’Oradour-sur-Glane …Quand je vois l’être humain capable de faire ce qu’il fait, tuer pour rien, tuer des femmes et des enfants, je suis très très déçu…

Robert Hébras

durée de la vidéo : 36sec
Robert Hebras ©Jean-marie Arnal /Eric Boutin

En réaction aussi, Benoît Sadry, président de l'Association des Familles des Martyrs trouve des similitudes entre la situation en Ukraine et le massacre d'Oradour :  "A chaque conflit entre humain se sont les civils qui en payent les conséquences..."

durée de la vidéo : 01min 27
Benoit Sadry ©jean-marie Arnal/ Eric Boutin

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité