Halloween : petits monstres, grand succès à Limoges

Halloween a vu sa cote de popularité monter à Limoges aujourd’hui. Les rues y grouillaient de petites et grandes terreurs. Citrouilles, araignées, fantômes et autres clowns monstrueux étaient bien présents.
© Colyne Rongere Robin Spiquel
Les plus jeunes, accompagnés de leurs parents, ont offert aux passants un défilé aussi mignon que cauchemardesque. C’est bien la première fois qu’on voyait marcher main dans la main un fantôme, un vampire et un squelette.
 

L’idée du « bonbon ou un sort », bien que simple prétexte au concours à celui qui aura le plus de friandises dans sa marmite fonctionne toujours auprès des commerçants du centre-ville. Pour cette journée placée sous le signe de l’horreur, les enfants se sont levés aux aurores, « dès neuf heures moins le quart ils étaient là », s’étonne Maxime, employé de l’Atelier du Chocolat.

Car si cette fête a connu une baisse de succès ces dernières années, ce n’était pas le cas au début des années 2000. Il y a vingt ans, Halloween a connu son apogée à Limoges, dans un premier temps, comme se souvient cette jeune maman : « On était sous les halles, c’était la fête, tout le monde était déguisé. Aujourd’hui c’est différent, c’est plus familial, mais les gens s’y intéressent de nouveau. »

L'après-midi s'est terminée par un épuisement des stocks de bonbons dans les commerces, succès confirmé ! 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
halloween culture patrimoine