Hausse des prix de l’électricité : une entreprise de Limoges a la solution pour faire baisser la facture

Alors que les prix de l’électricité ont doublé en 10 ans, à Limoges, une start-up innove en créant un système de stockage de l’énergie solaire avec des batteries en sel. L'auto-consommation énergétique des bâtiments équipés de panneaux solaires photovoltaïques peut ainsi être améliorée.

Des modules solaires photovoltaïques installés sur une toiture.
Des modules solaires photovoltaïques installés sur une toiture. © El Smartgrid

Une hausse des prix de l’électricité est attendue, d’environ 2% en ce début d’année 2021. Une énième augmentation alors que les prix ont déjà doublé en une décennie, selon une étude de l’Insee. Une start-up limougeaude a peut-être trouvé la solution pour réduire la facture énergétique. Créée en 2018, cette petite entreprise, intégrée à l’incubateur Ester Technopole de Limoges, propose un système inédit de stockage de l’énergie solaire avec des batteries ion-sodium, en d’autres termes, des batteries au sel.

"Dans une maison individuelle, en général on consomme de l’électricité le matin. Et quand chacun va au travail, à l’école, on ne consomme plus rien et c’est le soir qu’on reconsomme beaucoup, alors que l’énergie du soleil est produite entre midi et 16h", explique Carles De Andres Ruiz, co-fondateur d’El Smartgrid. C'est pour ne pas perdre cette énergie solaire, qu'avec Charlotte Teyssier, ils ont créé le système de stockage.

On prend l’électricité du midi et on l’utilise le soir.

Carles De Andres Ruiz

Une batterie au sel, première batterie ion-sodium de France, dans la cave de l'un des fondateurs de la start-up à l'origine de l'innovation.
Une batterie au sel, première batterie ion-sodium de France, dans la cave de l'un des fondateurs de la start-up à l'origine de l'innovation. © El Smartgrid

Réduction de la dépendance électrique

Couplé à une centrale solaire photovoltaïque de 2,25 kWc en auto-consommation, le stockage de l’énergie solaire permet de moins dépendre du réseau électrique classique. "Je dépends à 50% de ma propre électricité, sur ma consommation d’électricité annuelle", annonce le co-fondateur de l’entreprise qui a installé, chez lui, dans sa cave, sa propre innovation. Un moyen de soulager son porte-monnaie, sur le long terme, explique-t-il. "Nos installations ont une durée de vie de 20 à 30 ans. Le coût, pour l’installation et de 15 000 euros mais la facture électrique est ensuite réduite de moitié. Il y a un retour sur investissement. Economiquement, c’est une meilleure solution !", estime Carles. Autre avantage d'être énergétiquement autonome ?

En septembre dernier, lors du blackout (dans le Limousin), j’avais de l’électricité !

Carles De Andres Ruiz

Outre son innovation de stockage électrique, la start-up équipe des usines, des Ehpad, une école ou encore un gymnase en panneaux solaires photovoltaïques. L’objectif de l’entreprise ? "Que les bâtiments deviennent eux-mêmes des mini centrales électriques. Qu’ils produisent leur propre électricité sur place", précise Carles.

Après la Nouvelle-Aquitaine, El Smartgrid étend son marché. L'entreprise a obtenu un premier projet dans la région parisienne et sortira de son incubateur le 1er février prochain avec, pour but ultime, selon ses fondateurs, d' "agir pour améliorer la planète sur laquelle on vit".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation économie environnement écologie énergie énergies renouvelables consommation