Haute-Vienne : liquidation partielle pour la célèbre imprimerie Lavauzelle

Les plans de licenciements successifs et l'arrivée de deux repreneurs n'auront pas suffit pour préserver l'entreprise Lavauzelle à Panazol d'une liquidation partielle. Seuls 7 salariés sur 35 vont conserver leur emploi. 
A son apogée, l'imprimerie employait près de 1000 salariés.
A son apogée, l'imprimerie employait près de 1000 salariés. © France 3
Le verdict est tombé. L'incontournable imprimerie Lavauzelle nichée à Panazol et vieille de 183 ans vient de cesser son activité après une liquidation partielle. La cession, actée le 18 octobre dernier, à deux repreneurs différents a entraîné la perte de 28 emplois sur le site de Panazol. Du reste, 17 postes de reclassement ont été proposés par les deux repreneurs sur leurs sites. La moitié est constituée de CDD. 

Cette liquidation partielle est le résultat d'une longue et lente chute seulement ralentie par plusieurs plans sociaux qui se sont révélés inefficaces face au contexte de crise de l'édition et de l'impression

Cette décision ne sonne pas pour autant le glas de la marque Lavauzelle. Les repreneurs associés, l'un bordelais (Kalamzoo), l'autre alsacien (3MA Group), souhaitent s'appuyer sur l'image, le savoir-faire et le carnet de clientèle de l'ex-imprimerie limougeaude. 
 
Haute-Vienne : liquidation partielle pour la célèbre imprimerie Lavauzelle
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
crise économique économie social justice société