Haute-Vienne : les syndicats enseignants dénoncent le manque de remplacement des professeurs

En Haute-Vienne près de 800 élèves se retrouvent sans professeur pour cause de non-remplacements dans plusieurs établissement haut-viennois. Exemple à l'école des Homérides, dans le quartier de Beaubreuil, à Limoges.

Près de 800 élèves se retrouvent sans professeur sur l'ensemble de la Haute-Vienne
Près de 800 élèves se retrouvent sans professeur sur l'ensemble de la Haute-Vienne © Martial Codet-Boisse/France 3 Limousin
En Haute-Vienne, ce sont près de 800 élèves qui chaque jour se retrouvent sans professeur. Un manque de remplacement pointé du doigt par les syndicats enseignants de la région. Exemple à l’école des Homérides à Limoges.

Noé 8 ans, est scolarisé dans cet établissement scolaire du quartier de Beaubreuil. Son père Fabien Maupoint l’y dépose chaque matin avec un constat : deux de ses professeurs sont absents.

Ces absences ne sont pourtant pas imprévues, elles durent même depuis le mois de novembre 2019, mais pour l’instant aucun remplacement n’a été mis en place.

Les personnes absentes le savaient, on n'a personne. C'est là que je me demande ce que fait la fonction académique.

Pour Julie Appert, présidente des parents d'élève du groupe scolaire des Homérides, les engagements ne sont pas respectés au sein de cette école pourtant classée Réseau Education Prioritaire où certaines classes doivent être encadrée par deux professeurs :

Les CP et CE1 sont censés être 12 par classe, on est censés avoir la chance d'avoir des classes à effectifs réduits et au contraire, ils sont le double de ce qui est prévu.

Pour les syndicats cette situation n'est pas viable et les conditions d'études sont compliquées à cause de ce manque de remplacements chronique, comme l'explique Anabel Roy, secrétaire départemental SE-Unsa 87 :

On estime qu’il y a 940 jours depuis le début de l’année scolaire qui n’ont pas été remplacés, les enseignants qui sont en poste dans les écoles ont leur classe, plus les enfants des autres classes qui n’ont pas d’enseignants. Ca fait entre 35 et 40 enfants par classe.

Pourtant, du côté de l'inspection académique, pas d'inquiétude sur ces absences non-remplacées, les chiffres sont dans la moyenne :

124 enseignants c’est 9% de notre total d’enseignants pour le département, ça correspond à une moyenne nationale. Il y a dans le département de la Haute-Vienne, une attention depuis plusieurs années sur la question de la brigade de remplacement, puisqu’elle a été augmentée de 10 postes en 4 ans.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société culture rythmes scolaires