Incendie aux Coutures à Limoges : un suspect mis en examen et en détention provisoire pour destruction par moyen dangereux

Un homme a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 22 novembre 2021, dans le cadre de l’enquête sur l’incendie au 22 avenue des Coutures à Limoges, dimanche 21 novembre. Le suspect était déjà sous contrôle judiciaire pour violence conjugale.

L’homme placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’incendie dans un immeuble situé au 22 de l’avenue des Coutures à Limogesa été présenté à 16h30 lundi 22 novembre à un magistrat. Une information judiciaire a été ouverte. Le juge des libertés et de la détention a décidé de le mettre en examen et de le placer en détention provisoire à la maison d’arrêt de Limoges pour, entre autres chefs d’accusation, celle de destruction par moyen dangereux.

Le suspect était connu défavorablement des services de police. Il était déjà poursuivi et sous contrôle judiciaire pour violence conjugale : dans ce cadre-là, il avait l’interdiction d’entrer en contact avec son ex-compagne, justement domiciliée dans l’immeuble dont le parking en sous-sol a été touché.

Rappel des faits

C’est vers 4h30 dimanche 21 novembre que les pompiers sont intervenus dans un immeuble situé au 22 de l’avenue des Coutures à Limoges. Ce qui ressemblait au début à un feu de cave s’est avéré être un véhicule en feu dans un parking souterrain, véhicule qui a enflammé une moto garée à côté.

D’importantes fumées se sont dégagées, également dans les logements, entraînant l’évacuation de quarante-et-une personnes, rassemblées sur le parking d’un fast-food voisin.

Les services de secours, intervenus en nombre, ont pu maîtriser le sinistre qui n’a fait aucun blessé. Ils sont restés sur place dans la matinée du dimanche, pour prévenir tout nouveau départ de feu.

Au total, trois bâtiments ont été affectés par cet incendie, et plusieurs personnes devront être relogées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers sécurité société violence conjugale