Une infirmière d’un nouveau genre au CHU de Limoges

C'est un nouvel acteur du monde médical : la première Infirmière en pratique avancée de la région a pris ses fonctions. C'est une infirmière avec de nouvelles compétences, elle peut notamment prescrire des médicaments.
 

L'arrivée de Marion Bigas permet de libérer du temps médical et d’améliorer le parcours du patient.
L'arrivée de Marion Bigas permet de libérer du temps médical et d’améliorer le parcours du patient. © France 3 Limousin
Marion Bigas est la première infirmière en pratique avancée à avoir pris ses fonctions au CHU de Limoges. Il faut dire que c’est une toute nouvelle spécialisation, inscrite dans la loi de modernisation du système de santé.

Concrètement, Marion Bigas était déjà infirmière. Elle a complété son cursus pour obtenir un nouveau diplôme d’Etat.

 

Possibilité de prescrire


Au CHU de Limoges, elle suit des patients dont la maladie est stabilisée, avec un regard plus global sur la personne. Petite révolution : elle a la possibilité de prescrire des médicaments, en suivant un protocole défini avec les médecins.

Son arrivée permet notamment de libérer du temps médical, et d’améliorer le parcours du patient.

 

Nouvelles formations


Une formation est désormais dispensée à la faculté de médecine de Limoges.

Les nouveaux étudiants ne viennent pas forcément de l'hôpital : il y aura aussi des infirmières de pratique avancée dans des maisons médicales pour les patients des zones rurales.

A l'avenir, les infirmières de pratique avancées vont suivre de plus en plus de maladies chroniques ; elles pourraient bientôt être rejointes par d'autres professions paramédicales.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société la chronique santé