Instants d'avant : la manufacture de tabac à Limoges

Publié le
Écrit par Cécile Gauthier avec Martial Codet-Boisse
© Photothèque Paul Colmar

Chaque dimanche Martial Codet-Boisse va fouiner dans la richissime photothèque de Paul Colmar. Il y déniche cartes postales et photos qui nous plongent dans l'histoire du Limousin. Aujourd'hui nous allons découvrir ou redécouvrir celle de la manufacture de tabac de Limoges.

1888, à Limoges, en grande pompe l'atelier de construction des tabacs est inauguré...

Ne cherchez pas sur ces photos cibiches, cigares ou clopes à rouler. Dans ce grand bâtiment de plus de 100 mètres, une soixantaine d'ouvriers confectionnaient rouets, presses Niemann, écabochoir. Autant de machines servant à la SEITA pour nous vendre Gitanes et Gauloises.

Le tabac est alors monopole d'Etat. L'atelier du fer est éclairé par gaz de ville, lampes à huile. L'atelier du bois est lui illuminé aux ampoules électriques pour éviter tout brasier.

Enfin, après une journée de labeur, avant de rentrer dans ses pénates, l'on s'en grillait une petite.

Les ateliers qui déclinèrent, fermèrent en 1984. Les bâtiments furent rasés, en lieu et place un supermarché et des pans de souvenirs partis en fumée.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.