Judo : Fanny Posvite médaille de bronze aux championnats d’Europe

La judokate licenciée à l’alliance judo de Limoges a obtenu une médaille de bronze aux championnats d’Europe 2021 de Lisbonne. 

La judokate Fanny Posvite
La judokate Fanny Posvite © Max PPP / Thierry Sallaud

Ce dimanche 18 avril 2021, Fanny Posvite savoure sa médaille : “Je suis très contente, j’avais à cœur de faire un résultat, même si j'ai fait une boulette en quart de finale à cause d'une technique un peu trop enthousiaste”. 

Cette faute lui a coûté la demi-finale. Elle a été repêchée pour combattre pour la troisième place sur le podium. Pour cela, il a fallu qu’elle remobilise toute son énergie.  

 

Le combat pour le bronze 

Fanny Posvite connaissait bien son adversaire. Elle a affronté la Kosovar Loriana Luka à deux reprises. Les deux athlètes ont gagné chacune un match. L’occasion de remettre les pendules à l’heure était trop belle. 

Le combat n’a duré que 44 secondes. La limougeaude y a mis beaucoup d’intensité dès le départ. Elle a battu son adversaire sur une action de bras avant de l’immobiliser.  

Elle emporte ainsi sa seconde médaille de bronze dans un championnat d’Europe. La dernière date de 2016 dans la catégorie -70 kg. 

A Lisbonne, elle était en concurrence directe avec la française Audrey Tcheuméo qui termine 5ème. Cette judokate affiche un palmarès impressionnant puisqu’elle est double médaillée olympique 2012 et 2016. 

Fanny;, au moment de sa victoire à Lisbonne
Fanny;, au moment de sa victoire à Lisbonne © Image Facebook

 

Pas de sélection pour les JO 

Fanny a remporté cette médaille en championnat d’Europe dans des conditions difficiles pour le directeur technique de l’alliance judo de Limoges :  

Elle s’est retrouvée dans une situation où elle sait qu’elle ne fera pas le jeux Olympiques. Malgré tout, elle a su trouver les ressources et la motivation nécessaire.  

Adil Fikri, directeur technique de l’alliance judo de Limoges 

La suite de la saison risque d’être compliquée. La judokate nous a expliqué “vivre au jour le jour”. Elle espère être remplaçante pour les JO de Tokyo. Elle se prépare comme si elle y participait. 

 

La suite ? 

Elle réfléchira ensuite à la suite de sa carrière. Pour Adil Fikri, “elle seule sait si elle voudra continuer ou passer à autre chose l’an prochain.” 

Fanny est en pleine période de réflexion. 

Je trouve que j’ai encore des choses à aller chercher. Si mon corps le veut bien et que j’en ai encore la volonté à la rentrée. 

Fanny Posvite,  judokate 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
judo sport