Le CHU de Limoges mal noté auprès des futurs jeunes médecins

La 28ème et dernière place, c'est le classement qu'obtient l'établissement de santé dans une étude publiée par la revue "What's up Doc".

LIMOGES, BON DERNIER DU CLASSEMENT

C'est un mauvais point pour l'hôpital de Limoges, la publication dans la revue "What’s up Doc"  publiée ce mardi.
Cette revue professionnelle tirée à 18 000 exemplaires fait une projection sur la médecine et les hôpitaux en 2020.

Le Docteur Alice Deschenau, la rédactrice en chef explique que ce classement a beaucoup de sens et le détaille :

Analyser le choix des jeunes médecins ne garantit pas d’identifier les meilleurs hôpitaux d’aujourd’hui : nous nous plaçons dans une perspective à moyen terme. Ce classement indique les hôpitaux où les meilleurs espoirs de la médecine française veulent se diriger pour se former. Et à ce titre, il est intéressant de noter l’attractivité des uns (Lyon, Nantes, Grenoble) et les mauvais résultats d’autres comme l’AP-HP (Paris) et l’AP- HM (Marseille), boudés par les médecins généralistes, pour imaginer le paysage hospitalier et médical de 2020.”






L'ABSENCE DE TGV : UN MAUVAIS POINT

Pour le CHU de Limoges, le président de la CME ( la Commission médicale d'établissement ), Alain Vergnenègre cité dans l'enquête explique que :

Le médecin est aussi un citoyen comme les autres. Au-delà de l’excellence du CHU qui pèse pour beaucoup dans le choix des internes, l’attractivité de la ville en elle-même ne doit pas être minimisée. Le problème majeur : ce sont les transports. Il n’y a pas du tout de TGV dans notre région. Du coup, on est toujours à 3 heures de Paris."

L'ENQUÊTE DE LA REVUE MÉDICALE WHAT'S UP ?