Le Limoges CSP démarre fort l’année en dominant largement Paris

Publié le
Écrit par François Clapeau
Le Limoges CSP a largement dominé la deuxième mi-temps.
Le Limoges CSP a largement dominé la deuxième mi-temps. © STEPHANE LEFEVRE / MAXPPP

Après un troisième quart-temps parfait et grâce à un CJ Massinburg impressionnant auteur de 32 points, le CSP s’impose 93 à 76.

Les 2000 spectateurs autorisés à entrer dans le palais des sports de Beaublanc pour cause de crise sanitaire, essentiellement des partenaires et des abonnés, ont pu mesurer leur chance d’assister à ce match.  

Des absents positifs

Les deux équipes étaient diminuées à cause du Covid. Paris n’a pas pu compter sur sa nouvelle recrue, l’international français Axel Toupane de retour des Etats Unis, ou sur son « amiral », l’expérimenté Amara Sy. De son côté, le CSP était privé de l’américain Demonte Harper, lui aussi testé positif. Une absence sur le parquet qui s’ajoute à celle du capitaine Nicolas Lang, toujours blessé à la cheville.  

Dans ce contexte particulier des deux côtés, le match commence par un coude à coude. Limoges doit d’abord se battre pour résister à une équipe sérieuse qui joue en rythme. 25-21 après 10 minutes. Dans le deuxième quart-temps, le CSP reste mobilisé mais commet trop de fautes ; c’est Paris qui vire en tête, 44-42 à la pause.

Troisième quart décisif 

C’est dans le troisième quart temps que se joue véritablement le match. Les parisiens, peut-être trop confiants, se démobilisent. En face, le CSP retrouve une efficacité impressionnante. La défense est intraitable, et les attaques millimétrées, toujours avec une grande intensité. Limoges prend plus de 20 points d’avance ; Paris ne reviendra pas.  

La fin du match est gâchée par la sortie du limougeaud Gerry Blake sur une civière, touché au genou, lui qui revenait tout juste d’une blessure similaire à l’autre jambe. Même couché, il reçoit une belle ovation du public qui assiste ensuite à une fin de match sans suspens. Elle confirme simplement le bel esprit de ce CSP qui grimpe à la 5ème place du championnat de France.  

Attention sur le pont-neuf

En conférence de presse, le coach Italien Massimo Cancellieri ne cache pas son enthousiasme : "C’est une magnifique victoire, je suis fier de mon équipe aujourd’hui. Même si on perd les 10 prochains matchs, cette équipe est dans mon cœur, maintenant (…). Vous pouvez mettre une photo sur les murs avec cette victoire, à côté de tous les autres titres."

Et quand on lui demande si Demonte Harper sera de retour samedi prochain pour aller affronter Strasbourg, le coach répond en souriant : "S’il ne joue pas, je vais me tuer : je vais aller sur le pont neuf, et je vais sauter."   

On n’espère pas en arriver là, cela ternirait le rayon de soleil apporté par le Limoges CSP à ce début d’année un peu sinistre…

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.