Le Limoges CSP en mode survie

Publié le

Il n'y aura pas d'autre chance : le CSP doit gagner demain soir à Dijon pour rester en vie dans les Playoffs. Ambiance "veillée d'armes" aujourd'hui à Beaublanc...

Il n’y aura pas beaucoup d’images d’entrainement aujourd’hui : l’heure est grave, et les nouvelles tactiques resteront confidentielles.

Toujours sans Paumier

Le CSP doit se préparer à jouer sans son pivot Grismay Paumier, toujours contraint de rester en congé de paternité. Un coup dur alors que l’équipe s’apprête tout simplement à jouer sa survie en playoffs.

Le capitaine Nicolas Lang garde le moral : "Celui qui gagne à la fin, c’est celui qui arrive le mieux à gérer les moments de doute et de frustration. Le sport de haut niveau, c’est gérer 70% de problèmes et kiffer 30% du temps…"

Rester les mêmes

Le CSP va devoir se battre pour se remettre d’une lourde défaite à domicile au match aller (70-94) et pour retrouver l’esprit de conquête qui a fait sa force toute la saison.

Le coach Massimo Cancellieri insiste : "Ce n’est pas un match où il faut tergiverser. Il faut faire ce qu’on a à faire, donner ce qu’on a à donner. C’est simple. On doit être la même équipe que dans le passé."

Le meneur Timothée Crusol sera lui aussi absent pour blessure.

Reste un match à gagner. 40 minutes de combat pour décrocher le droit de disputer la belle, et poursuivre l’aventure dimanche à Beaublanc.