Les pompiers vont intervenir à la cathédrale de Limoges

Publié le Mis à jour le
Écrit par doublon - martial doublon - codet-boisse
Archives - Les pompiers de Haute-Vienne vont intervenir à la cathédrale de Limoges pour un exercice incendie
Archives - Les pompiers de Haute-Vienne vont intervenir à la cathédrale de Limoges pour un exercice incendie © FTV - André Abalo

Pas de panique, ce n’est qu’un exercice ! Un départ de feu est simulé dans les combles du monument ce lundi 5 octobre en soirée. Une trentaine de sapeurs-pompiers de Haute-Vienne avec engins de secours sont mobilisés pour l’occasion.

A 19h30, ce lundi soir, un faux départ de feu a lieu dans les combles de la cathédrale Saint-Etienne de Limoges. Une trentaine de pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours Haute-Vienne vont intervenir pour maîtriser le sinistre et évacuer les œuvres d’art en lieu sûr.

La Direction Régionale des Affaires Culturelles (D.R.A.C) de Nouvelle-Aquitaine organise cet exercice piloté par l’architecte des bâtiments de France Laetitia Morelet et le SDIS 87.

Une simulation qui permet d’aborder la mise aux normes du système électrique. Un grand chantier financé par l’Etat, propriétaire de l’édifice, pour un coût total d’1,350 million d’€.

On avait déjà programmé la rénovation du réseau électrique avant l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il est vrai que le sinistre a permis d’accélérer les travaux avec notamment l’aide du plan France Relance à hauteur d’un million d’euros.

Nicolas Vedelago, conservateur des Monuments Historiques Drac Nouvelle-Aquitaine

Des kilomètres de fils électriques sont installés dans toute la cathédrale. Outre changer une installation vétuste, il fallait également améliorer l’éclairage avec de nouveaux lustres pour que fidèles et visiteurs se dirigent plus facilement vers les issues de secours en cas d’incendie.

C’était une nécessité. Si le clergé chauffait la cathédrale l’hiver, l’électricité sautait régulièrement. De plus, depuis trois ans, un système de détection incendie a été mis en place dans les combles et la sacristie où il pourrait y avoir des départs de feux 

Nicolas Vedelago, conservateur des Monuments Historiques DRAC Nouvelle-Aquitaine

De nouveaux protocoles pour limiter les risques 

Les équipes, lors des travaux de rénovation, ont limité le passage de réseaux électriques au niveau des combles de la cathédrale. Des dispositions ont également été prises concernant les travaux sur les terrasses.

Sur les terrasses, les points chauds de découpage et de disquage sont effectués le matin uniquement. Nous demandons une surveillance avant de quitter les lieux et le passage d’une caméra thermique. Certaines choses ne se voient pas à l’œil nu. Pendant des jours, il peut y avoir des feux couverts, il suffit d’une bourrasque de vent pour qu’ils s’allument

Nicolas Vedelago

L’enlèvement des bouteilles de gaz, la mise en place de palissades anti-escalade et d’un système d’alarme sur les chantiers complètent ce dispositif permettant d’éviter au maximum vols et actes délictueux comme à Limoges en 2005. Dans la nuit du 2 octobre, quatre jeunes hommes alcoolisés avait pénétré sur les terrasses de la cathédrale Saint-Etienne alors en rénovation. Une bouteille de gaz avait explosé entraînant la dégradation de 200 m2 de vitraux dont certains datant du XIVe siècle.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.