Après les inondations de ce début de semaine, la décrue a commencé un peu partout en Limousin. Les cours d'eau restent tout de même sous surveillance, car des pluies soutenues sont à nouveau attendues pour ce week-end. 

Ce mercredi 3 février, sur les bords de Vienne à Limoges, des policiers municipaux faisaient encore du porte-à-porte en prévision d'une éventuelle nouvelle crue, en invitant par exemple les habitants à déplacer leur voiture.



Car si la situation s'améliore de jour en jour, le niveau de l’eau est encore surveillé de près en Limousin. 

Pour Françoise Marguerat, responsable Météo France Limoges, "Samedi, on a une perturbation un peu plus active qui va traverser la région, donc il faut rester vigilant."

1 mois de pluie en 5 jours

Selon elle, l'épisode pluvieux qui a provoqué le débordement des rivières est remarquable, mais pas exceptionnel : "En 5 jours, il est tombé quasiment l’équivalent de ce qui tombe dans un mois de février complet en Corrèze."

Le 22 septembre 1993, lors d'une crue exceptionnelle, le niveau de la Vienne avait atteint les arches du pont d’Aixe-sur-Vienne. Il manque encore un peu d'eau avant d'y arriver… 

 

Pas de vigilance rouge dans la région

Le site officiel Vigiecrues, identifie 4 niveaux de risque : rouge (risque de crue majeure), orange (risque de crue génératrice de débordements importants), jaune (risque de crue génératrice de débordements) et vert (pas de vigilance particulière requise).

Ce jeudi 4 février, il reste des zones oranges dans le bassin de la Dordogne : Dordogne aval, Dronne aval, et Isle amont.

Pour la Dordogne aval, les observateurs précisent : "Tout le bassin de la Dordogne a été largement arrosé avec les précipitations apportées par la tempête Justine. Les crues formées sur la Vézère, la Corrèze et la Dordogne finissent de s'évacuer. La Dordogne, en aval des ces confluences voit également à présent son niveau légèrement décroître."

Dans le bassin de la Vienne, la Vienne est en vigilance jaune : "Pour la nuit prochaine, réactivation des pluies avec des intensités faibles. Les niveaux restent élevés, mais une décrue s'amorce sur la Vienne limousine."

 

 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité