• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Liaisons aériennes Limoges-Paris et Limoges-Lyon : nouvelles obligations de service public

Aérogare de Limoges-Bellegarde / © France 3 Limousin
Aérogare de Limoges-Bellegarde / © France 3 Limousin

Deux arrêtés, fixant des obligations de service public sur les liaisons aériennes de Limoges vers Paris et vers Lyon, ont été publiés ce jeudi 31 mai 2018 au Journal Officiel. Pour la ministre des Transports Elisabeth Borne, la pérennité de ces liaisons doit permettre le désenclavement du Limousin. 

Par Marie-France Tharaud


C'est par un tweet du député de la Haute-Vienne Jean-Baptiste Djebbari que l'on a appris, ce jeudi 31 mai 2018, que deux obligations de service public pour les liaisons aériennes Limoges-Paris et Limoges-Lyon ont été publiées au Journal Officiel. 

Parution au JO confirmée par la ministre des Transports Elisabeth Borne pour qui ces liaisons dites "d’aménagement du territoire" doivent, en devenant pérennes, permettre le désenclavement et le développement économique du Limousin. 

Ces nouvelles obligations, écrit la ministre, doivent garantir aux passagers une meilleure qualité de service : 
- entre Paris et Limoges, possibilité d'avoir des avions de plus grande capacité donc, de doubler le nombre de sièges par rapport à l'offre actuelle et des tarifs plus attractifs,
- pour la liaison Limoges-Lyon, en imposant des obligations de service public calquées sur l’offre actuelle, l'exploitation de la ligne est sécurisée, aussi bien en termes de fréquences que de capacité de l’appareil.

Par ailleurs, la publication de ces nouvelles obligations de service public ouvre la voie à la mise en place de délégations de service public sur ces deux liaisons, à compter du 1er janvier 2019.

Le communiqué de la ministre des Transports

 

Sur le même sujet

Pavillon Ocean

Les + Lus