Limoges : alerte à l'entérocoque levée au CHU

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marine Guigné
Le service d'hépato-gastro-entérologie du CHU de Limoges touché par une épidémie d'entérocoques
Le service d'hépato-gastro-entérologie du CHU de Limoges touché par une épidémie d'entérocoques © France 3 Limousin

La cellule de crise a été désactivée ce matin mais au CHU de Limoges, le service d'hépato-gastro-entérologie a dû faire face à une épidémie d'entérocoques, une bactérie résistante aux antibiotiques.

La situation est sur le point d'être réglée au CHU de Limoges. Seul un patient est encore concerné par cette bactérie multirésistante. Il  a été diagnostiqué le mois dernier, mais il est actuellement hospitalisé pour d'autres raisons médicales. Au total, onze patients ont été pris en charge.

Cette épidémie d'entérocoques a touché le service d'hépato-gastro-entérologie du CHU le 16 avril dernier. Lorsque cette épidémie a été identifiée, tous les patients ont été isolés dans une aile du service. Heureusement, il ne s'agissait que de porteurs sains. Ils n'avaient pas développé d'infection.

Il faut savoir que le risque le plus important a craindre dans ce type de cas semble être l'infection urinaire, mais aucun patient n'en a été victime. Néanmoins ce début d'épidémie a été pris très au sérieux en raison de la résistance de la bactérie aux antibiotiques et sa rapidité de propagation.

La cellule de crise mise en place depuis un mois a été désactivée ce matin et la zone de prise en charge des patients est en cours de désinfection.
Ce type d'épidémies n'est pas rare en France, mais c'est la première fois que le CHU de Limoges est concerné.

Vidéo : 

zvec Paul Carrier, médecin au service d'hépato-gastro-entérologie; Nathalie Pestourie, responsable de l'unité d'hygiène
durée de la vidéo: 01 min 46
BACTERIES_MULTIRESISTANTES_AU_CHU

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.