A Limoges, le quartier de La Bastide toujours privé de bus

Le nouveau pôle intermodal a été mis en service en mai 2019 / © France 3 Limousin
Le nouveau pôle intermodal a été mis en service en mai 2019 / © France 3 Limousin

Inauguré en mai 2019, le nouveau pôle d'échanges multimodal de La Bastide, qui devait désengorger le nord de Limoges, n'aura été opérationnel que très peu de temps. Victime de malfaçons, il est au coeur d'une bataille juridique et reste pour l'instant inaccessible aux bus. 

Par Noëlle Vaille

Sur internet ou les réseaux, la question revient de temps à autre :

Bonjour. Avez-vous des nouvelles concernant la réfection du pôle d'échange des transports en commun de la Bastide ? (…) j'ai contacté Limoges Métropole par deux fois mais je n'ai reçu aucune réponse de leur part…

Victime de malfaçons (le bitume du revêtement de sol qui s’est fissuré et gondolé au bout de seulement quelques semaines après son inauguration, en mai 2019), le nouveau pôle d'échanges multimodal (PEM) de La Bastide devait faire l’objet de nouveaux travaux, à la charge de l’entreprise. Comme l’avait annonçé l’agglomération en septembre 2019 :

Nous allons caler le planning des interventions à compter du 16 septembre et si les travaux se déroulent normalement, ils seront terminés le 15 octobre.

Mais 4 mois plus tard… les travaux n'ont guère avancé et les usagers du quartier de La Bastide sont toujours obligés de braver le flux incessant et dangereux du boulevard Schuman.

Des arrêts plus aux normes

Dans les faits, des travaux ont bien eu lieu sur le PEM depuis sa fermeture mi-septembre.

Rapidement, l’entreprise en charge des travaux a retiré les deux couches d’asphalte qui posaient problème, explique Pascal Pain, le directeur général adjoint de la voirie à Limoges Métropole.


Mais là, nouveau soucis : privés de cette épaisseur, les bus sont désormais trop bas par rapport aux arrêts.

La marche est trop importante pour les usagers. Il manque une dizaine de centimètres, ce n’est plus aux normes.

Seule solution : refaire l’intégralité de l’asphalte des plus de 3000m2 du PEM de La Bastide. Soit un surcoût de 240 000€.

Référé expertise

Une somme que Limoges Métrople estime ne pas avoir à payer.
Voilà pourquoi elle vient de demander un référé expertise :

Le principe c’est qu’un expert indépendant va étudier les analyses ou en effectuer de nouvelles afin de rendre un rapport dans lequel il déterminera les causes du problème et les responsablités, poursuit Pascal Pain.

Mais la procédure s’annonce longue.

Petit espoir pour les usagers : l’entreprise titulaire du marché pourrait mettre une couche provisoire d’asphalte au niveau des arrêts. Afin au moins que les bus puissent reprendre leur circuit normal.

L’agglomération espère l'installation de ce dispositif temporaire d’ici un mois.
Suite au prochain épisode.
 

Bientôt une "sanisette"

Certains chauffeurs de bus avaient soulevé un autre problème du nouveau pôle d’échanges intermodal de La Bastide : l’absence de toilettes pour les conducteurs des transports en commun.
Cet oubli va être prochainement réparé puisqu’une « sanisette » va être livrée le 30 janvier 2020.
Elle sera réservée au personnel de la STCLM.
 

Sur le même sujet

Les + Lus