• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : des impôts foncièrement plus chers en 2017

© pixabay.com
© pixabay.com

A quelques heures du dernier conseil municipal de l'année 2016, le maire de Limoges tenait une conférence de presse le 13 décembre pour détailler les différentes délibérations qui seront, dans la soirée, soumises au vote, dont des augmentations d'impôts. 

Par Hélène Abalo

Mars 2013 : "Emile-Roger Lombertie souhaite baisser le montant de la taxe d’habitation de 10% sur la durée de son mandat. Pour cela, il veut notamment réduire les dépenses de la ville."

"J'avais promis mais... "

Le maire de Limoges s'explique sur les augmentations d'impôts
Emile-Roger Lombertie s'explique sur les hausses des impôts (taxe d'habitation, foncier bâti et non bâti) pour 2017 - Christophe Bodin

Décembre 2016 : les choses ont changé. Alors que se profile le dernier conseil municipal de l'année, ce 13 décembre 2016, le maire de Limoges tenait une conférence de presse lors de laquelle Emile-Roger Lombertie a confirmé qu'une augmentation des impôts serait soumise au vote dans le cadre du budget primitif 2017.  

Cette augmentation concerne la taxe d'habitation (+5,5), le foncer bâti (+9%) et le foncier non bâti (5,5%). Selon le maire de Limoges ces augmentations ont été rendues indispensables en raison de la baisse de dotation de l'Etat et "de la gestion financière hasardeuse" de l'ancienne municipalité.

Emile-Roger Lombertie pointe notamment du doigt le stade Beaublanc pour lequel il aura fallu débourser 12 millions d'euros en 2016, 10 millions en 2017."ll fallait faire un choix : augmenter les impôts ou supprimer les investissements aux écoles, la rénovation de la place de la République, du centre-ville,  des bâtiments vétustes. J'ai fait ce choix.

 

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus