A Limoges, le jeu d’échec a le vent en poupe !

La vente des jeux d’échecs augmente ces dernières semaines à Limoges par rapport à l’an passé. En parallèle, de nouveaux profils d’adhérents s’inscrivent en club. Rencontre avec le jeune champion du LEC Echiquier Limousin qui vient de participer aux mondiaux universitaires.
Réwi Budak en pleine partie d'échecs, mardi 8 décembre 2020.
Réwi Budak en pleine partie d'échecs, mardi 8 décembre 2020. © André Abalo - France Télévisions
"On attend de voir ce que font les coéquipiers pour savoir si, nous, il faut qu’on force une victoire ou si on peut se permettre de faire match nul", explique Réwi Budak, étudiant et membre de l'équipe de France Universitaire d'échecs, en pleine partie avec le président du LEC Échiquier Limousin, Laurent Ricol. "En général, quand on a déjà une ou deux victoires dans l’équipe on peut se permettre de tous faire des matchs nuls, jouer un peu plus prudemment, et c’est l’adversaire qui va devoir prendre des risques. Et là, on peut le contrer aussi. Il y a une dimension un peu plus collective et c’est ça qui me plait dans les compétitions d’équipes", raconte-t-il.
 
Le jeune homme a appris les échecs il y a 15 ans, pour jouer avec son père et son grand-père.
Le jeune homme a appris les échecs il y a 15 ans, pour jouer avec son père et son grand-père. © André Abalo - France Télévisions

Réwi Budak, 24 ans est en Licence 3 de mathématiques à l'Université de Limoges. Il y a 15 ans, il a appris les échecs, pour jouer avec son père et son grand-père. Puis, sa passion s'est développée, au point que fin octobre, ce jeune adhérent du LEC Echiquier Limousin a été sélectionné dans l'équipe de France Universitaire pour participer aux Championnats du Monde, en ligne. Lors de ces championnats, Réwi et ses camarades ont terminé 25ème sur 76.

Un nouveau profil d'adhérents

Cette participation est une fierté pour le club dont les activités sont perturbées depuis le confinement lié à la Covid. Son président remarque toutefois un engouement autour des échecs : "Il y a un nouveau public. Est-ce que ce n’est que l’effet de la série Netflix ? ou l’effet du confinement et la pratique du jeu en ligne ? Mais on voit un nouveau public arriver", remarque Laurent Ricol. La série en question est  "The Queen's Gambit", "Le jeu de la dame" en français, qui rencontre un franc succès sur la plateforme de films en streaming avec 62 millions de vues en un mois !
 
En parallèle, les ventes de jeux d'échecs ont explosées ces dernières semaines. Plusieurs facteurs l'expliquent selon Vincent Legoff, co-gérant du "Temple du Jeu" à Limoges : "Il y a la série sur Netflix et le côté Noël où on cherche de jolis cadeaux à offrir. Depuis la réouverture des commerces, on passe notre temps à vendre des jeux d’échecs, beaucoup plus que ce qu’on pouvait vendre avant". Soit 3 à 4 jeux par jour à l’heure actuelle, contre la même proportion... en un mois en décembre 2019! Un réel engouement, donc, pour le jeu des rois.
 
Un champion du LEC Echiquier Limousin vient de participer aux mondiaux universitaires ©France Télévisions
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux sorties et loisirs université éducation société culture