Limoges : la Frairie des petits ventres est annulée

La Frairie des petits ventres 2021 n'aura pas lieu. Les contraintes sanitaires ont eu raison de l'événement gastronomique de Limoges.

Pour la seconde année consécutive, la Frairie des petits ventres de Limoges n'aura pas lieu. C'est ce que nous apprenons, ce 20 septembre 2021, auprès de la mairie de Limoges. Organiser un tel événement avec les contraintes sanitaires actuelles n'était, semble-t-il, pas envisageable. Il y a quelques jours déjà, l'optimisme sur la tenue de ce rendez-vous culinaire n'était pas vraiment au rendez-vous.

Si le pass sanitaire semblait incontournable, contrôler la foule de 9h du matin jusqu'à tard dans la nuit, maintenir une distanciation physique avec des milliers de personnes dans un espace aussi restreint que la Rue de la Boucherie... Tout cela paraissait compliqué. Un risque que n'ont pas souhaité prendre les organisateurs de la manifestation, comme l'explique Bernadette Cibot-Voisin, présidente de la "confrérie Notre Dame de Pitié' : "S'il y a un cluster, on va porter plainte contre qui pour mise en danger de la vie d'autrui ? Contre nous."

La raison a parlé

Même si l'annulation déçoit les gourmands, la mesure est comprise par les commerçants du quartier, comme Marie Savatier, elle est antiquaire dans la rue. 

Un restaurant à ciel ouvert

Marie Savatier, commerçante de la rue de la Boucherie

 

"ca veut dire des pass-sanitaire à toutes les entrées de la rue. Je crois que l'annulation est une mesure tout-à-fait raisonnable," constate Marie Savatier, antiquaire dans la rue. 

Des propos approuvés par Pierre Lacroix. Il tient un restaurant dans la rue de la Boucherie. Et ne s'étonne pas de la décision d'annulation de cette fête qui attire chaque année 30 000 personnes sur une journée et dans un espace restreint.

"Est-ce que c'est vraiment une surprise quand on regarde la situation sanitaire ?" remarque le restaurateur. "Ca me paraissait compliqué d'organiser une frairie dans ces conditions", renchérit-il. 

Bis repetita

Cette fête populaire et traditionnelle du 15eme siècle, remise à l'honneur en 1973, se déroule le 3e vendredi du mois d'octobre. Incontournable, cet événement met en avant les plats traditionnels limougeauds : girot, fraise de veau, boudin aux châtaignes...

En 2020 déjà, la fête avait été annulée en raison de la crise du Covid. 

Jacques et Lylie sont devenus des stars du jardinage

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition culture cuisine gastronomie covid-19 santé société