Limoges : la victime d'un tir de balle au Val de l'Aurence est décédée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Colyne Rongere
Plusieurs policiers interviennent dans ce bâtiment du Val de l'Aurence, après qu'un tir ait été entendu en début d'après midi
Plusieurs policiers interviennent dans ce bâtiment du Val de l'Aurence, après qu'un tir ait été entendu en début d'après midi © France Télévision

Un jeune homme de 18 ans, victime d'un tir de balle dans le quartier du Val de l'Aurence lundi 29 novembre, est décédé des suites de ses blessures. Pour l'heure, la police privilégie la piste d'un tir accidentel. Trois hommes ont été interpellés. Au lendemain du drame, l'émotion est très forte.

Lundi 29 novembre 2021, en début d’après-midi, un coup de feu a été tiré à Limoges, dans le quartier du Val de l’Aurence. La victime, un jeune homme de 18 ans, est décédée des suites de ses blessures mardi dans la matinée. « Il a reçu une balle sur la tête », confie un membre de sa famille.

Au lendemain du drame, l’émotion est très forte dans ce quartier de Limoges. « Tout le monde est en deuil. Si tout le monde peut apporter de l’aide à la famille, une bonne famille, ça serait bien. Pour les parents, car c’est compliqué pour eux. »

Ce proche de la victime évoque également un quotidien compliqué pour les jeunes du Val de l’Aurence.

Les faits

Le 29 novembre 2021, une fois le quartier bouclé par les forces de police, deux hommes sont interpellés. Un troisième prend la fuite. Il est finalement interpellé mardi 30 novembre. Ils ont 19, 21 et 32 ans. Le plus âgé est le locataire de l’appartement où s’est produit le drame. Il était déjà connu des services de police pour des affaires de stupéfiants.

L'auteur du tir a été identifié et a reconnu les faits.

Hier, des voisins déclaraient avoir entendu du bruit laissant penser à une bagarre la nuit précédente. Dans l’après-midi, plusieurs Officiers de Police Judiciaire étaient à l’intérieur du bâtiment.

Pour l’heure, la police privilégierait la piste d’un tir accidentel lors du maniement d’une arme.

Le Procureur de la République de Limoges a été saisi. Une enquête est actuellement menée par la sûreté départementale de la police dans un contexte lié à l’insécurité qui règne dans ce quartier connu pour le trafic de stupéfiants.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.