Limoges ne lira pas sous chapiteau en 2023 : rendez-vous à la patinoire et au centre Jean Gagnant

Publié le
Écrit par Frédéric Cano .

C'était dans les tuyaux, c'est désormais officiel : les deux sites accueilleront l'édition 2023 de Lire à Limoges. L'abandon du chapiteau traditionnel permettra d'économiser 140 000 euros

L'édition 2023 de Lire à Limoges se déroulera du vendredi 12 au dimanche 14 mai 2023. Le traditionnel chapiteau du Champ de Juillet sera bel et bien abandonné. Il sera remplacé par deux sites : la patinoire, qui accueillera les libraires et les auteurs au nombre de 150, dont 30 uniquement pour la littérature jeunesse, et le Centre Culturel Jean Gagnant, où se dérouleront les conférences. Ce choix de patinoire aura donc un impact sur le nombre d'auteurs présents : sous chapiteau, 300 auteurs pouvaient être accueillis.

Le public pourra facilement se déplacer entre les deux sites retenus. En moins de 10 minutes, les amateurs de littératures pourront aller et venir à l'aide d'un parcours spécialement balisé pour l'occasion.

En pleine chasse aux économies, l'abandon du chapiteau sur le Champ de Juillet permettra à la ville d'économiser 140 000 euros, sur un budget global de 360 000

Le site de la patinoire permettra également de réduire la gêne occasionnée par les fortes chaleurs ressenties sous le chapiteau au moment de l'édition 2022.

L'abandon envisagé du chapiteau avait déjà fait réagir les libraires et les auteurs concernés début novembre. Ainsi, au micro de Jean-Martial Jonquard le 9 novembre, l'écrivain Joël Nivard évoquait le risque lié au choix d'un lieu excentré :  "on a les expériences avec d'autres villes, comme Châteauroux qui avait un très beau salon et où on a fait un peu du saupoudrage, c'est-à-dire qu'il y avait des auteurs à un endroit, des auteurs à un autre endroit. Et ça économiquement et humainement, c'est une catastrophe." 

Reste donc à savoir comment le public réagira à ce changement. Réponse en avril...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité