Limoges remporte le 110ème Clasico face à Pau 85 à 75

Dans un Palais des Sports, digne des grands jours de Beaublanc, le CSP Limoges domine Pau et s'offre le 110ème Clasico.

Rien n'a manqué à Beaublanc pour le 110ème Clasico face à Pau, joué à guichets fermés ! Un public chauffé à blanc, une ambiance des grands jours et un CSP déterminé. 

Dès l'entame de match, Limoges prend le match à son compte. Pau regarde le CSP jouer et n'a visiblement pas les vertus collectives et défensives pour faire la différence. Le CSP est vif, rapide et enchaine les paniers dans une défense Paloise aux abonnés absents. Le réveil de Beaublanc est immédiat. Le premier quart temps est un moment fort de basket pour Limoges, haut en intensité et intraitable en défense (19-14).

En début de 2ème quart temps et toujours aussi appliqués, les hommes de Massimo Cancellieri passent 3 points supplémentaires par Pinkins, suivi de près par Harper et Spencer.

Limoges prend l'ascendant : 26-17 (13') et s'envole. Oniangue l'a compris et stoppe l'hémorragie Paloise 26-21 et contraint l'entraîneur Limougeaud à prendre un temps mort.

Des consignes rugueuses et un coup de pression donné aux Limougeauds qui se remettent à l'ouvrage 34-23 (15').

Pau, sans solution et sans communication, balbutie son basket au point de subir le "presque parfait" d'un CSP survolté 39-23 (17')

Limoges défend bien, Limoges défend dur et conforte son avance à l'approche de la pause. Les contre-attaques Limougeaudes sont impressionnantes et le repli défensif Palois également même s'il s'avère insuffisant. Invernizzi parachève cette domination et Limoges vire en tête à la pause (49-34).

Dans le 3ème quart temps, le scénario se répète au retour sur le parquet. Lang passe 3 nouveaux points. Le CSP continue sa mainmise sur la rencontre et ne cède rien. Mais Limoges ne parvient pas à asseoir définitivement sa victoire. Cancellieri le sent et demande au public d'accentuer son soutien. Ce qu'il fait bien évidemment. Bibbins prend la direction des opérations Paloises et ramène Pau à 14 longueurs (66-62). Limoges tient encore et toujours.

Limoges, qui fait quasi match parfait, ne laisse aucune chance à Pau dans le dernier quart temps. Bien que très volontaire, Bibbins est esseulé et ne peut inverser la tendance dans une rencontre qui s'électrise et monte en pression. Limoges, qui a perdu Nicolas Lang (5 fautes) voit Pau revenir à quelques longueurs 77-70 (38')

Limoges maintient le cap et s'impose logiquement 85 à 75

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité