Limoges : soutien à un jeune Guinéen menacé d'expulsion

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Un projet de loi sur l'asile et l'immigration est actuellement en discussion au Sénat. Il devrait modifier les procédures des demandes d'asile. Jeudi 17 mai 2018, à la Préfecture de la Haute-Vienne la convocation d'un jeune Guinéen a ému un collectif de soutien. 

Par Hélène Abalo

Ils sont écrivains, professeurs, éditeurs... ils sont venus faire entendre leur voix, et soutenir un jeune guinéen convoqué à la préfecture de la Haute-Vienne ce jeudi 17 mai 2018.  
"Ce que l'on craint, c'est que sous couvert de convocation pour démarches administratives, les personnes soient arrêtées" explique Laurent Doucet, professeur d'histoire et membre du collectif Adama. 

Adama Diané n'a pas été arrêté... mais il ressort avec ce qu'il redoutait : une obligation de quitter le territoire français. Il a désormais 2 mois pour retourner en Italie où ont été prises ses empreintes pour la 1re fois en Europe. Une formalité assimilée à une demande de droit d'asile, qui en exclut  toute autre dans un autre pays.  

Diplômé en sociologie, ce journaliste de 24 ans à quitté la Guinée, suite à des menaces pour sa vie. A son arrivée en France il y a 1 an, il cherche à publier ce qu'il écrit. "Il est venu me voir comme éditrice et j'ai trouvé ses textes passionnants" commente Marie Virolle des Editions Marsa - Revue A  et membre du Collectif "Adama"

Le dossier est désormais entre les mains d'une avocate spécialisée. Elle dispose de 48h pour déposer un recours, sachant que dans 8 cas sur 10, l'obligation de quitter le territoire français est confirmée.

Limoges : soutien à un jeune Guinéen menacé d'expulsion
Le comité de soutien a Adama Diané s'est rendu avec lui à la préfecture de la Haute-Vienne jeudi 17 mai 2018. Le jeune homme a reçu une obligatoire de quitter le territoire français.  -  Reportage : Isabelle Rio, Thomas Milon

Sur le même sujet

Biarritz Olympique : Jean-Baptiste Aldigé vide son sac devant les supporters

Les + Lus