Limoges : redécouvrir les vitraux du maître verrier Francis Chigot au musée des Beaux-Arts

L'exposition "Un monde de lumière", dédiée aux vitraux de Francis Chigot, vient d'ouvrir au musée des Beaux-Arts de Limoges. C'est la seconde du genre consacrée à ce verrier au talent immense, qui a travaillé à Limoges jusqu'à sa disparition en 1960.

Quand on arrive à l'exposition, on est d'abord attiré par ces deux vitraux représentant une femme et un homme. Ces portraits très étonnants ont été réalisés à l'aide d'une technique apparue au début du 20ème siècle.

Quoi de mieux qu'une photo pour garder la mémoire d'un défunt. Chacune d'elle a été retouchée à la peinture. Elles étaient, semble-t-il, destinées à orner des monuments funéraires. Les familles étaient attirées par le côté inaltérable de ces portrait en verre.

Mais Francis Chigot était avant tout connu pour sa capacité à mélanger les verres imprimés et chamarrés, avec des effets de relief. Il combinait ainsi différents type de verres, reliant le tout avec des découpes de plomb très évoluées. Au milieu du 20ème siècle, seuls 3 verriers en France étaient capable d'accomplir ce travail.

A la recherche des vitraux perdus

Francis Chigot a exercé entre 1907 et 1960 à Limoges. Il était maître verrier, mais aussi chef d'entreprise et voyageait beaucoup. Il était entouré de 14 à 20 personnes dans son atelier.

L'ancien ministre Hubert Védrine est son petit-fils, il habitait Paris mais venait régulièrement à Limoges pour les vacances. Il se souvient encore des odeurs de plomb fondu ou du son du diamant qui découpait le verre.

En tout, Francis Chigot aurait produit près de 20 000 vitraux au long de sa longue carrière, tout en suivant les différents courants artistiques comme celui des Arts nouveaux ou l'Art déco des années 20. Il a continué à innover après la seconde guerre mondiale. Malheureusement, nombre de ses œuvres ont disparu ou ont été détruites. 

C'est pour quoi Martine Tandeau de Marsac, petite-fille du verrier, a entrepris de retrouver celles qui existent encore pour les répertorier.  Elle espère que l'exposition "Monde de lumières", qui restera ouverte aux musée des Beaux-Arts de Limoges du 22 octobre 2022 au 12 février 2023, permettra d'en retrouver de nouvelles. Car il est possible que vous possédiez un Chigot sans le savoir. La famille de l'artiste est en mesure de l'authentifier.

Le style est facilement reconnaissable. Martine Tandeau de Marsac possède  des milliers de dessins de motifs reproduits sur le verre. Elle peut aussi retrouver votre vitrail sur l'un de nombreux cahiers de commande de son grand père. Enfin, Chigot a gardé tous les courriers envoyés à ses clients à partir de 1919. En tout, il existe 44 000 lettres.

La petite-fille de Francis Chigot vient de sortir un livre consacré à son célèbre grand-père. Il s'intitule "Francis Chigot, ce que maître verrier veut dire", aux éditions Mon Limousin.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité