La Nouvelle-Aquitaine installe la natation de haut-niveau à Limoges

Les nageurs qui veulent en découdre avec le haut-niveau sont les bienvenus à Limoges. Le nouveau Centre d'accès et de formation vers le haut-niveau de Nouvelle-Aquitaine s’installera à l’Aquapolis à partir de septembre 2018.

La région Nouvelle-Aquitaine a choisi d’installer la natation de haut-niveau à Limoges. Terminés les pôles espoirs, voici le CAF Nouvelle-Aquitaine. L’Aquapolis accueillera à compter de septembre 2018 ce centre d’accès et de formation vers le haut-niveau pour les nageurs de Nouvelle-Aquitaine.

Le centre est ouvert aux élèves scolarisés depuis le collège en classe de 4e et jusqu’aux étudiants à la faculté. Le recrutement a démarré, et les candidatures arrivent de toute la grande région, certaines même de régions limitrophes, mais la priorité sera donnée aux néo-aquitains.

Il y a 22 places maximum pour l’ensemble des nageurs et des nageuses qui intégreront cette structure. Le futur responsable technique, Eric Variengien, ancien responsable du pôle espoirs de Limoges, est ravi de prendre la tête de ce centre. 

"Fédérer les ex régions autour de cette aventure du haut-niveau"


"C’est un joli challenge, pour redynamiser sportivement cette grande région au niveau de la natation. Cela va fédérer les ex régions autour de cette aventure du haut-niveau. Limoges a été choisi pour ses équipements. Nous avons l’Aquapolis et des créneaux d’entrainement dédiés, mais aussi le soutien de l’éducation nationale, avec des partenaires comme le collège et lycée Limosin ou le lycée Renoir avec son internat. Il y tout pour faire de belles choses et emmener ces sportifs vers le plus haut niveau. L’objectif, ce sont les podiums sur les France, les équipes de France jeunes et les pôles Espoirs France."

Les nageurs qui veulent postuler doivent se faire connaître, la liste des admis sera communiquée au mois de juin. Au menu, pour ceux qui participeront à cette première année d’entrainement : 10 fois 2 heures dans l’eau chaque semaine - au minimum -, 12x2 h pour ceux qui auront le programme le plus étoffé, et entre 3 h et 4h30 de préparation physique hebdomadaire.

"Ça va secouer, il va falloir qu’ils encaissent", comme l’explique Eric Variengien, avant d’ajouter : "Mais je serai là pour ça." Au côté du responsable de centre, un entraineur, Fabien Le Bec et un entraineur en formation (recrutement en cours) ainsi qu'un préparateur physique, Ludovic Bois (responsable salle de sports The Box à Limoges).  Rendez-vous en septembre, dans l’eau, pour les 1eres longueurs.